facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Visite des deux futures nouvelles écoles du Nord-Ouest de Bruxelles

Les écoles secondaires « Plurielles » du Nord-Ouest de Bruxelles vont débuter les travaux en mai afin d’accueillir en septembre prochain 600 élèves chacune. L’une sera située près de la station de métro Belgica et l’autre à côté du château du Karreveld, à la limite avec Berchem-Sainte-Agathe. La création de ces établissements répond à un besoin criant de places dans le nord de Bruxelles. Toutes deux offriront un enseignement général gratuit et accessible à tous.

Les parents qui doivent inscrire leur enfant en 1e secondaire viennent de recevoir le document d’inscription. Ce soir et jeudi, des séances d’information auront lieu pour les 2 futures écoles à pédagogie active qui s’installeront à Molenbeek.

« On voit bien que la croissance démographique est concentrée dans cette zone. Déjà de 2000 à 2016, on observait une augmentation de 24%. Et on attend encore une croissance de 8%« . détaille Julie Lumen, la spécialiste « Ecoles » de la région de Bruxelles-Capitale, à la RTBF.

 

UNE ORGANISATION PARTICULIÈRE

C’est inédit dans la capitale : ces nouvelles écoles seront tout à fait hybrides. Leur pouvoir organisateur est composé de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la commune de Berchem-Sainte-Agathe, de la commune de Molenbeek, de l’ULB et d’une ASBL de parents. « C’est un peu comme si on associait le réseau libre, officiel et communal » explique Julie Lumen. « C’est vrai que ça montre un peu l’enjeu à Bruxelles. La conjugaison des forces de ces différents réseaux permet une ouverture rapide de deux nouvelles écoles à Bruxelles« .

 

UNE PÉDAGOGIE QUI L’EST ENCORE PLUS

Ces écoles secondaires adoptent une pédagogie dites « active ». L’élève est alors placé au centre de ses apprentissages, et l’évaluation, dans un contexte numérique, est donc remanié.

« L’idée c’est que les élèves comprennent ce qu’ils font, que tout ce qui se passe à l’école fasse sens pour eux. Et de ce fait, ils sont beaucoup plus épanouis. Les élèves ont aussi leur mot à dire sur le fonctionnement de l’école. On va travailler avec des conseils hebdomadaires où ils pourront s’exprimer et faire évoluer les règles. On leur donne vraiment la parole » comme l’explique Julie Moens, la porteuse de projet et probable future directrice des deux écoles à la RTBF.

Reportage: Yolaine de Kerchove et Manon Ughi

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Challenger de Guadalajara – Coppejans passe au deuxième tour au Mexique

Kimmer Coppejans (ATP 202) s’est qualifié mercredi pour le deuxième tour du tournoi de tennis Challenger sur surface dure de Guadalajara, au Mexique, une épreuve dotée de 50.000 dollars de prize-money. Le Belge de 23 ans s’est défait, en un match plié en tro lire plus

Belga

23 mars 2017 Agression à Westminster – "Notre ville reste l'une des plus sûres au monde", rassure le maire de Londres

Le maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, a transmis mercredi soir sur Twitter un message se voulant rassurant, à l’intention de la population de Londres touchée dans l’après-midi par une attaque qui a fait 4 morts, en plus de l’assaillant présumé, et enviro lire plus

Belga

23 mars 2017 Un vaccin efficace dans la lutte contre les diarrhées infantiles mortelles par rotavirus

Un nouveau vaccin bon marché et qui ne requiert pas de réfrigération s’est avéré efficace à plus de 66% contre les rotavirus à l’origine des gastro-entérites aiguës, qui sont responsables de 37% des décès de jeunes enfants da lire plus

Belga

23 mars 2017 La Corée du Nord pourrait avoir volé la banque centrale du Bangladesh par piratage

La Corée du Nord pourrait être, selon des enquêteurs américains, à l’origine du vol de 81 millions de dollars sur un compte que la banque centrale du Bangladesh détenait auprès de la Réserve fédérale de New York, affirme mercredi le lire plus

Belga

23 mars 2017 Viande avariée du Brésil – Viande avariée: le Brésil demande la fin des "restrictions arbitraires"

Secoué par un scandale de viande avariée, le Brésil a demandé mercredi aux pays de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de ne pas appliquer des « restrictions arbitraires » à l’importation, alors que le pays est en train de perdre certains de ses principaux marc lire plus

Belga

23 mars 2017 Amnesty International dénonce les crimes au Yémen devant l'ambassade d'Arabie saoudite

Des militants d’Amnesty International mèneront une action symbolique ce jeudi en fin de journée devant l’ambassade d’Arabie saoudite à Bruxelles pour dénoncer les crimes de guerre et autres violations graves du droit international commis au Yémen, annonce dans un c lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/