facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Virus zika : l’épidémie inquiète les autorités belges

Le virus zika a été confirmé dans au moins six pays européens (Royaume-uni, Italie, Pays-Bas, Portugal, Danemark et Suisse) chez des personnes rentrant d’Amérique latine, ont indiqué les autorités sanitaires. Il n’existe pas de traitement curatif ni de vaccin mais seulement des traitements des symptômes, à savoir des manifestations de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées, qui parfois passent même inaperçus et sont généralement bénins.

Mobilisation aux Etats-Unis

Les autorités américaines se mobilisent contre le virus zika, actif dans une grande partie du continent américain et qui pourrait s’étendre à d’autres pays, présentant un risque surtout pour les femmes enceintes car apparemment lié à des malformations cérébrales chez le fœtus. Le virus se propage « de manière explosive » sur le continent américain, souligne l’OMS, avec 3 à 4 millions de cas attendus.

Appel de Barack Obama

Le président Barack Obama a lancé un appel mardi soir pour des actions urgentes contre cet agent pathogène qui se transmet par la piqûre d’un moustique, mais pas directement entre humains. « Le président a souligné le besoin d’accélérer les efforts de recherche pour mettre au point de meilleurs diagnostics, des vaccins et des traitements et s’assurer que tous les Américains soient informés sur le virus zika« , a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

3 à 4 millions de cas attendus selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a de son côté estimé probable que le virus se propage sur quasiment l’ensemble du continent américain, avec 3 à 4 millions de cas attendus. Il touche déjà plus de vingt pays dans lesquels les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) recommandent aux femmes enceintes de ne pas se rendre. Les Instituts nationaux américains de la santé (NIH), indiquent sur leur site internet que le virus pourrait s’étendre aux Etats-Unis, dans des régions où vivent 60% de la population du pays, soit environ 200 millions de personnes.

 

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Open d'Australie – Zizou Bergs, battu en juniors: "Dommage que j'ai attrapé des crampes"

Zizou Bergs (ITF 32) n’a pas réussi à franchir, dimanche, le premier tour du tournoi juniors de l’Australian Open. Le Limbourgeois, 17 ans, qui participait à sa toute première levée du Grand Chelem en simple, s’est incliné 7-5, 7-5 sur le court n°5 contr lire plus

Belga

22 janvier 2017 Mali: 14 morts au sein d'un groupe pro-gouvernemental, trois jours après l'attentat de Gao

Un groupe armé malien pro-gouvernemental a annoncé avoir perdu 14 combattants dans une attaque imputée à l’ex-rébellion samedi, trois jours après un attentat suicide djihadiste contre un regroupement de factions rivales qui a fait près de 80 morts. L’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Brésil: enquête sur une vague de 27 homicides en un journée à Belem

Vingt-sept homicides en moins de 24 heures: les autorités brésiliennes ont ouvert une enquête sur la vague de violence qui a marqué la ville de Belem (nord) entre vendredi et samedi, après la mort d’un policier. « Certains de ces meurtres ressemblent à des ex lire plus

Belga

22 janvier 2017 Colombie: l'ELN remet au CICR un étranger qu'elle détenait

La guérilla colombienne de l’ELN a remis samedi au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans l’ouest de la Colombie, un citoyen étranger qu’elle détenait, a annoncé le CICR. La remise de cet étranger, dont ni l’identité ni la nationalit lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump peut nommer son beau-fils comme conseiller

Jared Kushner, le très influent beau-fils de Donald Trump, pourra intégrer son cabinet en tant que conseiller, a estimé le département de la Justice. Selon celui-ci, sa nomination n’entre pas dans le cadre de la législation anti-népotisme, car celle-ci ne s’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Allemagne: Steinmeier prédit des temps agités avec Trump

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a jugé dimanche que l’accession de Donald Trump au pouvoir aux Etats-Unis marquait une césure et prédit des temps incertains pour le monde. « Avec l’élection de Donald Trump, le monde du 2 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/