Véhicules incendiés à Saint-Gilles : la piste d’antinucléaires envisagée

RUE_GUILLAUME_TELLPlusieurs véhicules utilitaires ont été incendiés durant la nuit du 25 au 26 juin dernier dans le même périmètre à Saint-Gilles. Selon le bourgmestre, Charles Picqué (PS), qui veut apporter des éléments sur ces incidents, en raison des commentaires qu’ils suscitent, les voitures visées étaient toutes propriété d’entreprises actives dans le domaine de l’énergie. Selon l’une des pistes privilégiées, dit encore Charles Picqué, les auteurs pourraient être liés ou proches de « certaines mouvances opposées au nucléaire« . L’enquête se poursuit.

 

Partager l'article

29 juin 2017 - 12h56