facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une voiture de société n’empêche pas l’employé d’aller voir ailleurs, selon une enquête de la VUB

This picture shows the 'BOB' campaign keyring distributed by Belgian Institute of the Road safety too all car drivers to warn them about dangers of alcohol drinking and encourage sober driving habits.

L’octroi d’une voiture de société n’est pas une raison valable, aux yeux des travailleurs belges, pour rester dans une entreprise, selon une enquête de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) s’appuyant sur une base de donnés de SD Worx relative à plus de 400.000 travailleurs occupés dans plus de 15.600 entreprises belges du secteur privé.

Il existe plusieurs explications au fait qu’une voiture ne soit pas un élément qui semble retenir le travailleur belge. « Tout d’abord, la voiture de société est un avantage extralégal très courant en Belgique. Il est donc plus que probable qu’un travailleur reçoive également une voiture de société pour une fonction équivalente dans une autre entreprise. Ensuite, l’attrait pour les voitures de société est de moins en moins fort. On cherche des alternatives en raison des problèmes de mobilité. (…) Enfin, il s’agit d’une source de motivation externe: son absence engendre parfois des mécontentements, mais sa présence n’augmente pas le degré de loyauté« , souligne Benoît van Grieken, « managing consultant » ressources humaines chez SD Worx.

L’enquête constate par ailleurs que la rotation est moins élevée parmi les travailleurs âgés ou disposant d’une certaine ancienneté alors que les travailleurs qui habitent loin de leur entreprise remettent, eux, plus souvent une démission volontaire. On relève également des différences entre les ouvriers, qui quittent moins facilement l’entreprise s’ils ont un salaire élevé, et les employés, pour lesquels ce constat ne s’applique pas. Enfin, en moyenne, le Belge occupe trois emplois au cours de sa carrière, selon l’enquête. À titre de comparaison, un travailleur aux États-Unis changera en moyenne 16 fois de job au cours de sa carrière. (avec Belga, photo Belga/Jonas Hamers)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Aucune news liée

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 août 2017 Le Secret Service manque de sous pour protéger la tribu Trump

La famille nombreuse de Donald Trump et la préférence marquée du président pour les week-ends dans ses luxueux golfs ont épuisé les fonds alloués pour l’année au Secret Service, chargé de les protéger, révèle lundi l lire plus

Belga

21 août 2017 Un homme abattu lors d'un opération policière en cours près de Barcelone

Un homme a été abattu lors d’une opération policière en cours à Subirats, dans la province de Barcelone, rapportent les médias locaux. D’après le quotidien espagnol El Pais, la police a abattu un homme qui portait une ceinture d’explosifs. Celui-ci po lire plus

Belga

21 août 2017 Lotus Bakeries retire quelques lots de biscuits du commerce en Belgique

Le fabricant de biscuits Lotus Bakeries a retiré des lots de biscuits qui portaient un taux de fipronil « légèrement supérieur au taux de conformité européen pour les produits finis mais de loin inférieur au seuil de sécurité en mati lire plus

Belga

21 août 2017 Elio Di Rupo tiendra la barre du PS jusqu'en 2019

Elio Di Rupo exercera la présidence du PS jusqu’au bout de son mandat, a-t-il répété lundi à l’occasion de la présentation de son livre « Nouvelles conquêtes ». Dans cet ouvrage, le président du PS détaille ses observations et propositions lire plus

Belga

21 août 2017 Mustii, Henri PFR et Mosimann à l'affiche de la 3e édition du Yes2DayLand Festival

Mustii, Henri PFR et Quentin Mosimann seront les têtes d’affiche de la 3e édition du Yes2DayLand Festival, qui se déroulera les 1er, 2 et 3 septembre prochains à Aywaille. Quelque 4.000 des 6.000 places disponibles le 2 septembre, jour de la prestation des trois artistes, lire plus

Belga

21 août 2017 Le No2 du Vatican évoque au premier jour de sa visite à Moscou la Syrie et l'Ukraine

Le numéro deux du Vatican Pietro Parolin a évoqué lundi la situation en Syrie et en Ukraine avec un haut représentant de l’Eglise orthodoxe russe, au premier jour d’une visite en Russie pendant laquelle il doit rencontrer Vladimir Poutine et le patriarche Kirill. Mgr Paro lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/