facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une centaine de femmes réaffirment leur droit à l’avortement à Bruxelles

avortementUne centaine de femmes, belges et polonaises, ont protesté mercredi, à l’occasion de la journée internationale des droits de celles-ci, devant la Commission européenne à Bruxelles, pour défendre leur droit à l’avortement. Dernièrement, le gouvernement polonais a tenté de durcir la législation sur l’interruption volontaire de grossesse dans ce pays, pourtant l’un des plus restrictifs en la matière en Europe. Des milliers de Polonaises étaient alors descendues dans les rues pour s’y opposer.

Les manifestantes, soutenues dans leur combat par une poignée d’hommes, scandaient les slogans « We are not ovary-acting », « Women Solidarity Worldwide » et « Polish Women on Strike ». Cette dernière formule renvoyait à l’appel à la grève internationale des femmes, lancée par de nombreuses associations féministes de par le monde. Ce mercredi 8 mars, des milliers de femmes ont en effet décidé de se mettre en grève afin de dénoncer les violences sociales, législatives, politiques, morales et verbales dont elles sont tous les jours victimes. La mobilisation place Schuman à Bruxelles ciblait en particulier le durcissement de l’avortement, qui a récemment fait trembler la Pologne. « La législation sur l’avortement en Pologne est une des plus restrictives en Europe », explique Ana Kiesjna, une militante polonaise pour le droit à l’IVG. « Quand le gouvernement a voulu s’en prendre à cette loi, il y a eu une mobilisation sans précédent. Cent mille femmes ont investi l’espace public et trente mille autres ont fait grève. Face à la pression populaire, le gouvernement a finalement abandonné son idée. Mais cela prouve que nos acquis sont fragiles. C’est aussi pourquoi nous avons décidé de descendre dans la rue aujourd’hui: nous voulions à nouveau faire entendre notre voix pour que nos droits soient garantis ». La législation sur l’interruption volontaire de grossesse est autorisée en Pologne dans trois cas seulement: en cas de risques avérés pour la vie ou la santé de la mère, en cas de graves pathologies du fœtus et en cas de viol ou d’inceste. La nouvelle proposition de loi, déposée par le parti conservateur Droit et Justice (PiS), visait à autoriser l’avortement seulement lorsque la vie de la maman est en danger. Celles qui auraient tout de même décidé de se faire avorter et étaient découvertes seraient alors passibles d’une peine de prison de cinq ans, contre deux ans actuellement. Ce texte a finalement été rejeté en octobre dernier. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 juin 2017 Commission d'enquête Samusocial – Il y avait toujours un représentant de la Commission Communautaire Commune au CA

Les représentants de la Commission communautaire commune chargés du suivi du CA du Samusocial, à savoir deux commissaires de gouvernement, et deux invités permanents, ont toujours veillé à ce que l’un d’eux assiste aux réunions du Conseil d’Administra lire plus

Belga

29 juin 2017 Irak: la reprise de la mosquée al-Nouri à Mossoul marque la "fin de l'Etat" djihadiste

La reprise à Mossoul de la mosquée où le chef du groupe Etat islamique (EI) Abou Bakr al-Baghdadi avait fait son unique apparition publique marque la « fin de l’Etat » jihadiste, a affirmé jeudi le Premier ministre irakien. « Nous assistons à la fin du faux Etat de Da lire plus

Belga

29 juin 2017 Le Nandrin Festival débute ce jeudi

Organisé en plein centre du village, le « Nandrin festival » offre, du 29 juin au 2 juillet, une affiche sur laquelle figurent des artistes venus des quatre coins de la Belgique avec en guest-star Mel Gaynor, batteur du groupe Simple Mind. Selon les organisateurs, entre 5.000 et 6.000 festivali lire plus

Belga

29 juin 2017 Conflit en Syrie – Fermeture de la dernière issue permettant aux djihadistes de fuir Raqa

Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) sont depuis jeudi bloqués à Raqa, leur principale place forte en Syrie, après que leurs adversaires ont coupé la dernière issue leur permettant de fuir la ville, selon une ONG. L’alliance kurdo-arabe soutenue par une co lire plus

Belga

29 juin 2017 Syrie: l'EI a perdu 60% de son territoire et 80% de ses revenus

Le groupe État islamique (EI) a perdu en trois ans 60% du territoire qu’il a occupé et 80% de ses revenus, selon une étude du cabinet d’analyse IHS Markit publiée jeudi. Le territoire du « califat » autoproclamé en juin 2014 à cheval sur l’Irak et la Syrie, es lire plus

Belga

29 juin 2017 Julie Denayer rejoint l'équipe des présentateurs du journal télévisé de RTL TVI

La journaliste de 32 ans présentera son premier journal télévisé le 14 juillet prochain à 13H. RTL TVI l’a annoncé officiellement ce jeudi, Julie Denayer fait désormais partie de l’équipe des présentateurs des journaux télé lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/