facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une centaine de femmes réaffirment leur droit à l’avortement à Bruxelles

avortementUne centaine de femmes, belges et polonaises, ont protesté mercredi, à l’occasion de la journée internationale des droits de celles-ci, devant la Commission européenne à Bruxelles, pour défendre leur droit à l’avortement. Dernièrement, le gouvernement polonais a tenté de durcir la législation sur l’interruption volontaire de grossesse dans ce pays, pourtant l’un des plus restrictifs en la matière en Europe. Des milliers de Polonaises étaient alors descendues dans les rues pour s’y opposer.

Les manifestantes, soutenues dans leur combat par une poignée d’hommes, scandaient les slogans « We are not ovary-acting », « Women Solidarity Worldwide » et « Polish Women on Strike ». Cette dernière formule renvoyait à l’appel à la grève internationale des femmes, lancée par de nombreuses associations féministes de par le monde. Ce mercredi 8 mars, des milliers de femmes ont en effet décidé de se mettre en grève afin de dénoncer les violences sociales, législatives, politiques, morales et verbales dont elles sont tous les jours victimes. La mobilisation place Schuman à Bruxelles ciblait en particulier le durcissement de l’avortement, qui a récemment fait trembler la Pologne. « La législation sur l’avortement en Pologne est une des plus restrictives en Europe », explique Ana Kiesjna, une militante polonaise pour le droit à l’IVG. « Quand le gouvernement a voulu s’en prendre à cette loi, il y a eu une mobilisation sans précédent. Cent mille femmes ont investi l’espace public et trente mille autres ont fait grève. Face à la pression populaire, le gouvernement a finalement abandonné son idée. Mais cela prouve que nos acquis sont fragiles. C’est aussi pourquoi nous avons décidé de descendre dans la rue aujourd’hui: nous voulions à nouveau faire entendre notre voix pour que nos droits soient garantis ». La législation sur l’interruption volontaire de grossesse est autorisée en Pologne dans trois cas seulement: en cas de risques avérés pour la vie ou la santé de la mère, en cas de graves pathologies du fœtus et en cas de viol ou d’inceste. La nouvelle proposition de loi, déposée par le parti conservateur Droit et Justice (PiS), visait à autoriser l’avortement seulement lorsque la vie de la maman est en danger. Celles qui auraient tout de même décidé de se faire avorter et étaient découvertes seraient alors passibles d’une peine de prison de cinq ans, contre deux ans actuellement. Ce texte a finalement été rejeté en octobre dernier. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 août 2017 En campagne, Merkel joue la carte jeunesse sur Youtube

La chancelière allemande Angela Merkel, en campagne pour les législatives du 24 septembre, a joué mercredi la carte de la jeunesse en répondant aux questions de « youtubers » allant d’une éventuelle troisième guerre mondiale à son émoticône lire plus

Belga

16 août 2017 Le Zimbabwe a requis l'immunité diplomatique pour Grace Mugabe

Le Zimbabwe a requis l’immunité diplomatique pour la première dame du pays Grace Mugabe, accusée d’agression à Johannesburg, a annoncé mercredi le ministère sud-africain de la Police, confirmant qu’elle se trouvait toujours en Afrique du Sud. « Les avocats de lire plus

Belga

16 août 2017 Plus de 150.000 téléspectateurs en moyenne sur la RTBF lors des mondiaux d'athlétisme

La chaîne du service public RTBF, La Deux, a réuni 159.485 téléspectateurs (15,2% de part de marché) en moyenne lors des dix jours de diffusion des Championnats du monde d’athlétisme à Londres, indique-t-elle mercredi. La RTBF a atteint un pic de 24,1% lire plus

Belga

16 août 2017 Kenya: l'opposition va saisir la Cour suprême pour contester les résultats des élections

L’opposition au Kenya va saisir la Cour Suprême pour contester la réélection du président Uhuru Kenyatta qu’elle estime entachée de fraudes, a annoncé mercredi à la presse son leader Raila Odinga, après avoir dans un premier temps écart lire plus

Belga

16 août 2017 L'Iran rejette les critiques américaines sur la liberté religieuse

Téhéran a rejeté mercredi les critiques envers l’Iran contenues dans un rapport américain sur la liberté religieuse, affirmant qu’elles étaient « infondées », « biaisées » et hypocrites de la part d’un pays où existent « l’islamophobie, la di lire plus

Belga

16 août 2017 Drake, pour la première fois depuis longtemps, en dehors du Billboard Hot 100

Pour la première fois depuis huit ans, Drake ne se trouve plus dans le Billboard Hot 100. La série du chanteur aura pris fin après 431 semaines, comme le révèle le magazine Billboard. Drake est arrivé pour la première dans le Hot 100 le 23 mai 2009 av lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/