facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une campagne bruxelloise contre le sexisme et l’intimidation en rue

Signaler la violence verbale, le sexisme et l’intimidation dans l’espace public: c’est le message de la nouvelle campagne lancée mercredi par la secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de l’Egalité des chances, Bianca Debaets. Elle a pour objectif d’inciter les témoins de ce type de violences à rassurer la victime et encourager cette dernière à porter plainte auprès de la police.

UNE FEMME BELGE SUR TROIS VICTIME DE VIOLENCE PHYSIQUE OU SEXUELLE

« L’intimidation en rue est minimalisée, excusée et banalisée. Beaucoup ne portent pas plainte, mais ce n’est pas un banal fait divers », estime Liesbeth Kennes, de l’association ‘Wij Spreken voor onszelf’. Une femme belge sur trois a ainsi été victime de violence physique et/ou sexuelle tandis que 60% ont été confrontées à des intimidations sexuelles, selon une étude de l’Union européenne. Si l’on parle des femmes en premier lieu, les transgenres et les homosexuels sont également touchés.

Neuf personnes de la communauté holebi sur dix ont en effet déjà souffert de violences psychologique ou physique, selon une étude de l’UGent. « Chacun a le droit de vivre et exprimer son identité. Cela me choque que certaines personnes, pour fuir cette violence, adaptent leur comportement, par exemple en portant des jupes plus longues, en s’attachant les cheveux ou, pour les couples gays, en évitant de se tenir la main. Ce n’est pas à la victime de changer mais bien à l’auteur », dénonce Bianca Debaets.

LA CAMPAGNE « SIGNALE LA VIOLENCE »

La campagne « Signale la violence », qui se déroule jusque début décembre, se décline en 20 affiches apposées sur des bus de la STIB ainsi que 20.000 brochures distribuées dans des centres culturels, associations et bibliothèques. De plus, des personnes déguisées en lettres formant des insultes, telles que « pute » ou « pédé », seront littéralement déployées en rue le vendredi soir près des Halles Saint-Géry ou le samedi après-midi rue Neuve. Les Bruxellois seront interpellés et conscientisés par rapport à l’impact du harcèlement sexuel. Les hommes sont également appelés à montrer le bon exemple mais aussi à réagir directement face à des comportements déplacés.

(Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Météo – Des nuages avant une percée du soleil l'après-midi

Mardi matin, le ciel sera souvent chargé avec par endroits du brouillard localement givrant et un risque de quelques faibles averses de neige, annonce l’Institut royal météorologique (IRM). Ensuite, le temps deviendra généralement sec avec des éclaircies ci lire plus

Belga

24 janvier 2017 Crise politique en RDC – L'opposant historique Tshisekedi quitte le pays en pleines négociations politiques

L’opposant historique congolais Étienne Tshisekedi a quitté Kinshasa tôt mardi matin pour Bruxelles alors que son parti négocie avec la majorité soutenant le président Joseph Kabila un partage du pouvoir jusqu’à la prochaine présidentielle en R lire plus

Belga

24 janvier 2017 Brussels Airport traîne Charleroi devant la justice européenne

Brussels Airport a introduit le 29 novembre une demande d’intervention en soutien à la Commission européenne devant le tribunal de l’Union européenne, rapporte L’Echo mardi. Les dirigeants de l’aéroport national entendent ainsi s’opposer au recours de la Sowaer qui contes lire plus

Belga

24 janvier 2017 Les mesures protectionnistes de Donald Trump menacent 5.000 emplois en Belgique

Si le nouveau président américain Donald Trump instaure des droits de douane plus élevés comme il l’a promis, de 1.200 à 5.000 emplois belges seraient en péril, écrit De Tijd mardi. Ces mesures protectionnistes pourraient également coûter lire plus

Belga

24 janvier 2017 Stade National – La N-VA demande de ne pas octroyer de permis de bâtir pour le Stade National

La N-VA veut que les autorités flamandes bloquent l’octroi du permis de bâtir pour le Stade National, rapporte De Tijd mardi. Cette décision revient normalement à la commune de Grimbergen, mais la Flandre joue néanmoins un rôle important dans ce dossier. Si l’ lire plus

Belga

24 janvier 2017 L'économie collaborative taxée à partir du mois de mars

Un arrêté royal instaurant la perception d’un précompte professionnel de 10% au secteur de l’économie collaborative (Airbnb, Uber, etc.) a récemment été publié au Moniteur, rapporte L’Echo mardi. Le texte entrera en vigueur le 1er mars. Ce pr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/