facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une « avancée inédite » dans la compréhension du métabolisme des tumeurs à l’UCL

uclLes cellules cancéreuses présentent une fragilité métabolique, qui fait que plus une tumeur grandit, plus elle s’acidifie et plus elle devient dépendante des lipides comme source énergétique, ont découvert les chercheurs Olivier Feron et Cyril Corbet de l’Institut de recherche expérimentale et clinique de l’UCL. D’après l’université, cette découverte constitue « une avancée inédite dans la compréhension du métabolisme des tumeurs« .

PERSPECTIVES INATTENDUES

L’étude, initiée il y a plus de quatre ans, révèle que les cellules cancéreuses classiquement décrites comme très avides de glucose pour subvenir à leurs principaux besoins énergétiques modulent leur source de nutriments en fonction des caractéristiques dites environnementales de la tumeur. Les travaux menés démontrent que l’acidité ambiante des tumeurs n’est pas anodine car elle bouleverse complètement le métabolisme tumoral et par là, suscite des perspectives inattendues en termes de traitement. Les chercheurs montrent dans leur publication comment une même cellule cancéreuse peut capter des lipides disponibles dans son environnement pour en extraire l’énergie et simultanément en fabriquer. Il s’agit d’un dérèglement spécifique au cancer puisque dans les cellules des tissus sains, des systèmes de contrôle empêchent ce processus afin d’éviter qu’une cellule ne consomme les lipides qu’elle a elle-même produits. En conditions d’acidose, ce système est inactivé dans les tumeurs rendant possible la synthèse de nouveaux lipides et la production concomitante d’énergie : cette anomalie métabolique contribue largement à la croissance débridée des cellules cancéreuses. Cette découverte ouvre la voie vers des traitements visant à bloquer l’utilisation exacerbée des lipides par les cellules cancéreuses, selon le communiqué de l’UCL. Dans leur article, les chercheurs apportent déjà la démonstration que de tels composés capables d’interférer avec la capture et la synthèse des lipides bloquent la croissance des tumeurs chez la souris. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Galvanisée par les résultats d'entreprises, Wall Street finit à des records

Wall Street a terminé à des records mercredi, profitant à la fois de bons résultats d’entreprises et du statu quo de la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed): le Dow Jones a progressé de 0,44% et le Nasdaq de 0,16%. Selon des lire plus

Belga

26 juillet 2017 Nigeria: 10 morts parmi les membres d'une mission d'exploration pétrolière

Des membres présumés de Boko Haram ont tué 10 personnes au cours d’une embuscade contre une équipe d’exploration pétrolière dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mercredi soir l’armée. « Des hommes soupçonnés d’être des terr lire plus

Belga

26 juillet 2017 GB: une adolescente liée à l'EI poursuivie pour préparation "d'actes terroristes"

Une jeune fille de 17 ans a comparu mercredi devant un tribunal londonien, accusée d’avoir préparé des actes qualifiés de « terroristes » par Scotland Yard, après avoir été en lien avec un combattant du groupe État islamique (EI) en Syrie. L’adol lire plus

Belga

26 juillet 2017 L'Egypte se dote d'un conseil national pour lutter contre le "terrorisme"

L’Egypte s’est dotée mercredi d’un conseil national pour la lutte contre le terrorisme alors que le pays est le théâtre d’attentats djihadistes visant les forces de sécurité et la minorité chrétienne, selon un décret présidentiel. Depuis lire plus

Belga

26 juillet 2017 Conflit en Syrie – L'alliance kurdo-arabe a chassé l'EI de la moitié de Raqa, selon l'OSDH

L’alliance de combattants kurdes et arabes soutenue par les Etats-Unis a réussi à chasser les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la moitié de leur bastion syrien de Raqa, moins de deux mois après être entrée dans la ville, selon une ONG. « Les Forces lire plus

Belga

26 juillet 2017 Mondiaux de natation – Pieter Timmers ne "s'attendait pas à ça !"

Dépité, Pieter Timmers, qui n’est pas parvenu à se qualifier pour la finale du 100m libre aux Mondiaux de natation en grand bassin, mercredi, à Budapest, en Hongrie, où l’Anversois de 29 ans a signé le 16e et dernier temps des demies en 48.96. « Je n’avais pa lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/