Un subside de 10 millions d’euros pour construire un nouvel abattoir à Anderlecht

ABATTOIRSLa Région de Bruxelles-Capitale a décidé le 15 juin dernier d’octroyer un subside de près de 10 millions d’euros à la société Abattoir, qui développe le site des abattoirs et marchés d’Anderlecht, rapporte mardi Bruzz. Cet argent doit lui permettre de construire un tout nouvel abattoir, selon l’accord entre l’entreprise privée et la Région, dont Belga a obtenu une copie.

Le subside provient pour moitié de la Région bruxelloise et pour moitié de l’Union européenne, via le Fonds Feder. Il soutient le projet « Manufakture » d’Abattoir, jugé susceptible de renforcer la cohésion économique, sociale et territoriale de la capitale belge. Concrètement, un nouvel abattoir verra le jour à Anderlecht d’ici 2023. Cette infrastructure sera mise à disposition des grossistes en viande et des PME du secteur de l’alimentation, mais également, de manière secondaire, à des fins administratives, d’éducation ou de logement. Trop vétuste, l’actuel abattoir sera détruit et remplacé par une structure plus compacte et moins énergivore, sur plusieurs étages. Sur l’espace gagné, la S.A. Abattoir aménagera une grande place autour de la halle alimentaire couverte, afin d’y organiser les marchés et d’autres événements. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un vaste plan de développement, déjà en partie mis en oeuvre avec notamment l’inauguration en 2015 du Foodmet, nouvelle halle alimentaire elle aussi subventionnée par le fonds Feder. (Belga)

Partager l'article

04 juillet 2017 - 19h02