Sur BX1 TV Maintenant : "Renaissance : Le doublage des feuilles"

Un sans-abri condamné à 12 ans de prison pour le meurtre d’un autre sans-abri

palaisdejusticeLe tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné vendredi un Roumain de 46 ans qui vivait dans la rue à 12 ans de prison pour avoir tué un autre Roumain, de 55 ans, également sans abri. L’avocat du prévenu a plaidé en vain la légitime défense et l’absence d’intention homicide.

Sandel C. et la victime dormaient depuis quelque temps avec d’autres SDF sous un pont de l’avenue des Croix du feu, près du parc de Laeken et du palais royal. Début août 2015, une vive dispute a éclaté entre les deux hommes. Le quadragénaire a saisi une barre de fer et frappé à plusieurs reprises son adversaire, avant de prendre la fuite. Un autre sans-abri, témoin des faits, a voulu appeler les secours mais a dû d’abord charger son GSM. Comme il ne savait pas s’exprimer de manière compréhensible en français ou en néerlandais, plutôt que de téléphoner au 101, il a contacté l’éducateur de rue qui leur rendait régulièrement visite et parlait sa langue.

Après avoir entendu toute l’histoire, cet éducateur a appelé le 101 mais a été redirigé vers la centrale de Gand, la ville où il se trouvait. Une fois redirigé vers la centrale de Bruxelles, il a dû se débrouiller avec un collaborateur francophone alors qu’il est néerlandophone. La suite n’est pas très claire: on ignore si, à cause du caractère confus des informations données, une ambulance a bien été dépêchée sur les lieux mais n’a pas pu retrouver l’endroit ou si aucune ambulance n’est partie. En tous les cas, aucune ambulance n’est jamais arrivée sur place et la victime est décédée de ses blessures.

Selon la défense, Sandel C. avait lui-même reçu des coups avant de frapper la victime, qui se montrait depuis longtemps brutale et agressive. Rien ne prouve qu’il ait voulu tuer son comparse, avait-elle également plaidé. Le tribunal n’a cependant pas suivi la défense et a déclaré Sandel C. coupable de meurtre. (Belga)

Partager l'article

28 avril 2017 - 01h07