Un nouveau parti politique autour de Javaux, Gosuin et Greoli ? “Juste un groupe de réflexion”

Didier Gosuin - Interview Face - 11052017

Un nouveau parti politique de centre-centre gauche avec une dizaine de figures du paysage politique francophone, dont Jean-Michel Javaux, Didier Gosuin et Melchior Wathelet Jr, serait-il en train de se créer en vue des élections législatives de 2019 ? L’information de La Libre Belgique et La Dernière Heure de ce mercredi a été rapidement démentie par les principaux intéressés, sur l’antenne de La Première et de BX1.

“Il s’agit pour l’instant d’un groupe de réflexion”, affirme ainsi Jean-Michel Javaux (Ecolo), ancien co-président d’Ecolo et bourgmestre d’Amay. “Une grande partie des membres de ce groupe n’a aucune ambition de faire une carrière politique et souhaite absolument garder leur indépendance”. “Autour de la table, personne n’est là pour créer un nouveau parti, renchérit Alda Greoli (cdH), ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le groupe de réflexion se nomme “E-Change” et réunit de personnalité politiques de tous bords ainsi que des poids lourds du monde économique. L’initiative émane du duo Jean­-Michel Javaux et Laurent de Briey, chef de cabinet de la ministre de l’Enseignement, Marie-­Martine Schyns (CDH). Mais d’autres pointures gravitent aussi autour du groupe comme Melchior Wathelet, l’ex­-ministre cdH, Alda Greoli (cdH), Didier Gosuin (Défi), ministre bruxellois de l’Économie, Opaline Meunier, présidente de l’Union des étudiants de la Communauté française, ou encore Corinne Boulangier, directrice de La Première. Le groupe se réunit une fois par mois, selon les informations dévoilées par La Libre. (Gr.I., photo BX1)

Partager l'article

19 juillet 2017 - 08h31

Trouvez un emploi avec Stepstone :