facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Un incendie pour faire disparaître une chaussure, le parquet ne commente pas

%items the National Institute for Criminalistics and Criminology (INCC-NICC) where an explosion took place at 3am this morning, on %datetext, in Neder-Over-Heembeek. A car broke through three fences and was detonated close to the institute's laboratories causing a violent fire. Nobody was injured during the incident, which has clear criminal intent according to police, but there is considerable damage. BELGA PHOTO %photographer

Les individus qui ont bouté le feu à l’Institut national de Criminalistique et de Criminologie (INCC) à Neder-Over-Heembeek (Bruxelles) avaient pour objectif de détruire une seule preuve, à savoir une chaussure. Le parquet de Bruxelles ne commente pas ces informations publiées mercredi par La Dernière Heure et Het Laatste Nieuws.

Un incendie criminel s’était déclaré dans la nuit du 28 au 29 août dans les bâtiments de l’INCC. Plusieurs personnes étaient entrées sur le site avec une voiture et avaient mis le feu à une aile du bâtiment, où se situent six des 10 laboratoires. Celui traitant les fibres de vêtements et les micro-traces organiques avait été particulièrement touché. Selon les deux quotidiens, l’objectif des malfrats était de faire disparaître une chaussure. Celle-ci avait été récupérée le 8 mars 2016 à Seneffe (Hainaut) dans la camionnette dans laquelle les corps des frères Claude et Frédéric Hilger, âgés respectivement de 50 et 52 ans, avaient été retrouvés. Les corps de ces deux anciens malfrats avaient été partiellement dissous dans de l’acide. Les enquêteurs ont rapidement privilégié la piste du grand banditisme. Mais l’enquête sur ces deux décès allait ensuite piétiner. La chaussure retrouvée sur place aurait plus relancer les investigations. Les deux journaux rapportent également qu’un homme, se faisant passer pour un policier de Charleroi, aurait appelé l’INCC pour réclamer la chaussure en question. « Nous ne pouvons pour le moment rien confirmer ni infirmer sur ce dossier en cours d’instruction« , a réagi le parquet de Bruxelles. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mars 2017 Experts tués en RDC: l'ONU fera tout pour que justice soit rendue

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a confirmé mardi soir que les corps découverts en République démocratique du Congo (RDC) étaient bien ceux de deux experts de l’ONU, assurant que les Nations unies feraient « tout leur possible p lire plus

Belga

29 mars 2017 Totalement paralysé, il réussit à se servir de son bras grâce à des implants cérébraux

Près de dix ans après un accident de vélo, un Américain paralysé à partir des épaules peut à nouveau utiliser son bras et sa main droite pour boire ou manger, grâce à une nouvelle neuroprothèse saluée comme une « premi lire plus

Belga

29 mars 2017 L'aéroport londonien de Stansted bloqué par une manifestation anti-expulsions

La piste d’atterrissage de l’aéroport londonien de Stansted a été temporairement bloquée mardi soir en raison d’une manifestation visant, selon les organisateurs, à empêcher des expulsions vers le Nigeria. Huit vols ont été détourn lire plus

Belga

29 mars 2017 Quatre banques françaises et l'assureur AXA financent la colonisation israélienne

Les quatre premières banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation des Territoires palestiniens par Israël via leurs participations dans des banques et des entreprises israéliennes actives dans les colonies, affirme un rapport de la Fédération lire plus

Belga

29 mars 2017 Scandale d'eau contaminée à Flint: les tuyaux en plomb seront remplacés

Un juge fédéral a approuvé mardi un règlement qui oblige les autorités américaines à payer 97 millions de dollars dans un procès sur la contamination de l’eau potable dans la ville américaine de Flint, exigeant que tous les tuyaux de plo lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: des condamnés à mort contestent leur exécution groupée

Des condamnés à mort dans l’Etat américain de l’Arkansas ont saisi la justice mardi pour contester l’avancement et le regroupement de leurs dates d’exécution sur une période de dix jours en avril. « Ce calendrier effréné imposé par l’Etat cause lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/