facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Un accord a été trouvé sur le budget

Le Premier ministre et les vice-Premiers ministres du gouvernement fédéral ont approuvé vendredi soir le budget ainsi qu’une série de réformes structurelles, a-t-on indiqué au cabinet de Charles Michel. Le travail se poursuivra toutefois sur la réforme de l’impôt des sociétés, la taxation des plus-values et la façon d’encourager l’investissement dans les PME et les jeunes entreprises.

« Le gouvernement a démontré sa capacité à prendre des décisions difficiles », a indiqué samedi le Premier ministre Charles Michel lors d’une conférence de presse ce samedi sans cacher que les négociations budgétaires avaient été « intenses« , « fortes« .

« Ce n’est pas une surprise quand on connaît l’ambition forte de ce gouvernement », a précisé M. Michel, faisant référence au nouveau paquet de réformes structurelles adoptées par son équipe. « Il s’agit de thèmes sur lesquels plusieurs gouvernements ont tenté des réformes, sans aboutir », a observé le Premier ministre. M. Michel a répété samedi à l’issue d’une semaine de crise gouvernementale que « ce qui rassemble la majorité est bien plus fort que ce qui la divise« . Il s’est dit « optimiste », soulignant la « vision » à long terme qui anime son équipe, au-delà de la gestion politique quotidienne.

Paquet fiscal

Comme prévu, l’effort budgétaire s’élèvera à 3 milliards d’euros et représentera 1,2% du PIB pour les années 2016 et 2017. Une provision conjoncturelle sera constituée pour un montant de 679 millions d’euros. Une deuxième vague de réformes structurelles sera lancée. Des accords ont été conclus et des textes de loi validés sur la flexibilité du marché du travail, la loi de 1996 sur la compétitivité des entreprises et l’évolution des salaires bruts ainsi que sur l’e-commerce. La crise de la semaine écoulée a par contre laissé des traces sur un autre chantier. La réforme de l’impôt des sociétés préparée depuis plusieurs mois par le ministre des Finances était censée accompagner le budget. Elle devra désormais attendre un peu.

Le gouvernement veut « conjuguer l’efficacité économique et l’équité fiscale« . S’il s’engage à poursuivre l’examen de cette refonte chère à la N-VA et considérée en juillet comme l’un des chantiers prioritaires de 2017, il devra également examiner les propositions sur la taxation des plus-values, réclamée par le CD&V, et la mise en place de mesures pour encourager l’investissement dans les PME, l’agenda numérique et les jeunes entreprises, sorte de loi « Cooreman-De Clercq » voulue par l’Open Vld. A lire le CD&V, la réforme de l’Isoc et la taxation des plus-values semblent désormais couplées même si rien n’indique qu’ils doivent aboutir ensemble, précisait une autre source. « Dans le cadre d’une fiscalité équitable, la cohérence de ces deux dossiers est essentielle. On ne peut pas aborder l’un sans l’autre. Nous nous dirigeons ainsi vers une politique juste, où chacun contribue », ont déclaré les chrétiens-démocrates dans un communiqué. Le vice-premier ministre N-VA, Jan Jambon a reconnu que le travail sur l’Isoc serait poursuivi, tout en précisant que son collègue Johan Van Overtveldt avait déjà accompli un travail considérable et que la réforme se déroulerait de toute manière en trois phases.

Pouvoir d’achat préservé

Le pouvoir d’achat des travailleurs et des allocataires sociaux est préservé, a souligné le cabinet du Premier ministre. Le gouvernement ne touchera pas à l’indexation des salaires et ne prélèvera pas de taxe sur la consommation. Le « tax shift », qui vise à augmenter le salaire poche et diminuer les charges des entreprises, est par ailleurs « consolidé » jusqu’à la fin de la législature. Une conférence de presse se tiendra à 11h, au cabinet du Premier ministre, au n°4 de la rue Ducale. La déclaration de politique générale devant la Chambre devrait avoir lieu dimanche. (Belga)

Reportage Diane Warland et Jennifer Fuks

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

2 décembre 2016 Omar Sy dévoile son côté tendre dans le rôle d'un papa poule

Après le succès d' »Intouchables », « Samba » et « Chocolat », Omar Sy revient mercredi dans « Demain tout commence », une comédie familiale où il interprète un papa poule extrêmement touchant, contraint d’élever seul sa fille. Ce film réalisé pa lire plus

Belga

2 décembre 2016 Francken obtient gain de cause à Gand pour une expulsion controversée

La chambre des mises en accusation de Gand a annulé une décision de la chambre du conseil qui jugeait illégale l’arrestation d’un ressortissant marocain sous le coup d’un ordre de quitter le territoire. Le secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken, s’est ré lire plus

Belga

2 décembre 2016 Placer un enfant en centre fermé est une violation des droits de l'enfant

La détention des enfants pour cause de migration constitue une violation des droits de l’enfant et est toujours contraire au principe de l’intérêt supérieur de l’enfant, indique l’Unicef vendredi. L’ONG estime qu’envoyer des enfants dans des centres fermés, comme le lire plus

Belga

2 décembre 2016 La Région bruxelloise débloque 100 millions d'euros pour les 19 communes

La Région bruxelloise a décidé de dégager 100 millions d’euros sous forme de prêts pour aider, sur la période 2017-2019, les 19 communes bruxelloises à faire face à la forte croissance démographique, indique vendredi le cabinet du ministr lire plus

Belga

2 décembre 2016 La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée, "mais il y a encore du travail"

La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée dans le projet d’avis n°3 du Groupe central chargé d’élaborer le « pacte pour un enseignement d’excellence » en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Mais il y a encore du travail », a précisé Fr lire plus

Belga

2 décembre 2016 Une prime flamande pour favoriser l'embauche des chômeurs de longue durée

Le gouvernement flamand a approuvé vendredi l’instauration d’une prime à l’embauche d’un chômeur de longue durée. D’un montant de 1.250 euros après trois mois de travail et de 3.000 euros au bout d’un an, elle cible les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/