Transports, routes, programme… : voici ce qu’il faut savoir sur la visite de Trump et le sommet de l’OTAN

Donald Trump - Illustration Belga

Le président américain Donald Trump arrivera dès mercredi à Bruxelles, où il doit assister le lendemain à une réunion spéciale des 28 pays membres de l’Otan au nouveau siège construit à Haren. On fait un point complet sur ce qui attend le président et les Bruxellois durant ces prochaines 48 heures.

Programme

MERCREDI

– Arrivée à Bruxelles du président américain Donald Trump vers 17h00 à bord d’Air Force One, un Boeing 747 modifié, en provenance d’Italie à l’aéroport militaire de Melsbroek.

– Audience du couple présidentiel américain au Palais royal par le Roi et la Reine vers 17h30

– Dans la foulée, réunion de travail entre le Premier ministre Charles Michel et M. Trump

JEUDI MATIN

– Direction le quartier européen pour une rencontre entre Donald Trump et les présidents du Conseil et de la Commission européenne, Donald Tusk et Jean-Claude Juncker, élargie ensuite au président du Parlement européen, Antonio Tajani et à la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini

– Melania Trump visite l’hôpital des enfants Reine Fabiola

– Entretien entre Donald Trump et Emmanuel Macron, lors d’un « long déjeûner » à Bruxelles, dans un lieu encore inconnu

JEUDI APRÈS-MIDI

– Vers 16h00, arrivée du président américain au nouveau quartier général de l’Otan, à Haren. Accueil par le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg

– 17h00: cérémonie de remise des clés du nouveau quartier général de l’Otan – dans la construction duquel la Belgique a joué un rôle primordial (voir le reportage de Michel Geyer et Thierry Dubocquet ci-dessus) – par Charles Michel au secrétaire général

– 17h27: défilé aérien d’avions de combat et de transport alliés au dessus du nouveau siège de l’Otan

– 17h45: dîner de travail de Conseil de l’Atlantique nord

– Vers 21h00: fin du mini-sommet. Donald et Melania Trump quittent la Belgique pour la Sicile, où le président amércain est attendu pour un sommet du G7

Mobilité

Voici les routes et quartiers qui seront bloqués suite à cette visite et ce sommet.

Ces coupures concernent notamment le périmètre classique « Schuman » (avec la fermeture du tunnel Reyers) ainsi que les alentours de l’OTAN (fermeture de l’A201/boulevard Leopold III), les environs de la place des Palais et du boulevard de Waterloo et la petite ceinture en surface entre la place Louise et Arts-Loi. Il y aura également des coupures de circulation importantes dans la rue Ducale (du 24 mai en début d’après-midi jusqu’au 25 mai en soirée), rue de la Loi et la rue Belliard.

La circulation sera donc très compliquée sur les axes concernés par ces coupures. Elle pourront durer plusieurs heures. Le stationnement y sera également interdit. La police procèdera à l’enlèvement de tous les véhicules (en ce compris les vélos et les motocycletes) qui se trouvent dans les zones interdites au stationnement.

Il est fortement conseillé d’éviter les alentours des sites mentionnés en voiture, ces jours-là. Le métro ainsi que les trains rouleront normalement. Certaines lignes de bus seront déviées et plusieurs accès aux stations de métro seront fermés, mais il est vivement conseillé de privilégier les transports en commun afin de circuler dans Bruxelles aux dates mentionnées ci-dessus.

En outre, la place Stéphanie pourrait être perturbée en raison de la présence du président turc Recep Tayyip Erdogan à l’hôtel Steinberger. Une manifestation était prévue mais a finalement été interdite sur décision du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur (PS).

Le lien vers notre carte interractive