Terrorisme : des peines de deux à dix ans de prison contre six prévenus en appel

Illustration picture shows the jury composition before the start of the assize trial of Rabiaa Bouras before the assize court of Brussels Capital for the murder of Tarik Hmyed. BELGA PHOTO ERIC LALMAND

La cour d’appel de Bruxelles a condamné, vendredi, six prévenus à des peines de deux à dix ans de prison, certaines assorties d’un sursis, dans un dossier de terrorisme relatif à une filière d’envoi de combattants djihadistes belges vers la Syrie. La cour a par ailleurs acquitté deux prévenus, dont un imam. En première instance, ce sont quelque trente personnes qui étaient prévenues dans ce dossier, dont Najim Laachraoui, l’un des kamikazes de l’attentat à l’aéroport de Zaventem en mars 2016.

Dans ce dossier, huit individus étaient poursuivis pour avoir été dirigeants ou membres d’une filière d’envoi de combattants djihadistes vers la Syrie entre fin 2012 et début 2014. Certains d’entre eux avaient aussi rejoint la Syrie où ils avaient séjourné dans une villa près d’Alep, rassemblant de nombreux candidats djihadistes provenant de Belgique. Le réseau constitué autour d’Othman Akzinnay, de son frère mais aussi de Khalid Zerkani, le plus important recruteur de candidats au djihad en Belgique, condamné à 15 ans de prison en avril 2016, avait été démantelé fin février 2014. En première instance, dans ce dossier, trente personnes étaient prévenues, dont Najim Laachraoui, l’un des kamikazes de l’attentat à l’aéroport de Zaventem le 22 mars 2016, qui faisait défaut. Vingt-six d’entre elles avaient été condamnées. (Belga)

Partager l'article

02 juin 2017 - 12h17