facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Taxe sur les personnes qui dansent : la Ville veut appliquer un règlement datant … des années 50

 

La Ville de Bruxelles n’a pas élaboré de nouvelle taxe pour chaque personne qui danse dans un établissement du centre-ville, mais en demande une conformément à un règlement-taxe qui existe depuis les années ’50. Elle est d’ailleurs loin d’être la seule à solliciter une telle redevance. Huy, Seraing, Aubange, Verviers, Saint-Josse ou Saint-Gilles appliquent des dispositions comparables, a indiqué mardi l’échevin des Finances de la Ville de Bruxelles Philippe Close (PS). Celui-ci réagissait à la diffusion sur certains sites d’information et sur les réseaux sociaux d’une information selon laquelle la Ville de Bruxelles aurait activé un texte de 2014 visant à taxer chaque personne qui danse dans un établissement. Le gestionnaire du « Bonnefooi« , lieu festif du centre de la capitale, vient de se voir réclamer 40 centimes par personne « assistant ou participant » à une partie de danse. Selon l’échevin des Finances de la Ville, cette taxe porte non pas sur la danse mais bien sur les « parties de danse habituelles« .

Ce règlement de taxe date des années ’50. 2014 est l’année où le texte a été re-signé pour la période donnée. Actuellement 38 établissements accueillant des parties de danse paient déjà cette taxe sur le territoire de la Ville de Bruxelles, ce qui représente en moyenne pour un établissement 160 euros par mois. Le critère retenu est celui de l’affluence plutôt que celui de la superficie, car de nombreuses salles bruxelloises sont grandes mais pas forcément fréquentées. Toujours selon Philippe Close, le Bonnefooi, qui est « plus qu’un simple café », n’a jamais pris la peine de payer cette taxe. « Les inspecteurs de l’administration fiscale communale qui passent tous les mois dans la rue des Pierres ont constaté qu’il y avait des personnes dansant dans l’établissement. Ils ont donc appliqué le règlement, ce qui est la loi« . « J’espère avoir clarifié cette polémique qui n’en est pas une« , a-t-il dit, invitant l’établissement « à se mettre en ordre au niveau fiscal« . (Belga)
REPORTAGE de Elisabeth Groutars et Yannick Vangansbeek

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

5 décembre 2016 Le Grand Prix de France revient au calendrier de la Formule 1 en 2018, au Castellet

Après 10 ans d’absence, « le Grand Prix de France de Formule 1 va faire son retour » au calendrier du Championnat du monde, « en 2018, sur le circuit Paul Ricard au Castellet (Var) », a annoncé lundi à Paris Christian Estrosi, président de la Région Provence Alpes C lire plus

Belga

5 décembre 2016 Près de 21 kilos de haschich et de marijuana saisis lors d'une opération de police

Les services de la police et de la douane ont organisé dans le Benelux et en France une opération internationale commune contre le trafic de moyens stupéfiants et le tourisme de la drogue du 1er décembre au 4 décembre derniers. En Belgique, 162 des 1.909 personnes lire plus

Belga

5 décembre 2016 Les cheminots européens manifestent contre une plus grande libéralisation du rail

Une petite centaine de cheminots européens, dont une majorité de Belges, ont manifesté lundi après-midi à Bruxelles, à l’initiative de la Fédération européenne des travailleurs des transports, leur opposition à la proposition de q lire plus

Belga

5 décembre 2016 Le chanteur Michel Polnareff victime d'une "embolie pulmonaire"

Le chanteur français Michel Polnareff, hospitalisé depuis samedi à l’Hôpital américain de Neuilly, près de Paris, souffre d’une « embolie pulmonaire bilatérale qui engage son pronostic vital », selon un certificat médical transmis lundi par son at lire plus

Belga

5 décembre 2016 Kazakhgate – Le cdH est prié de présenter un candidat incontestable

Le cdH conserve la présidence de la commission d’enquête parlementaire sur le « Kazakhgate », est-il ressorti lundi de la conférence des présidents de la Chambre. Le parti est toutefois prié de présenter un candidat qui soit « incontestable », selon les mots de l lire plus

Belga

5 décembre 2016 Le chanteur Michel Polnareff victime d'une "embolie pulmonaire", entre la vie et la mort

Le chanteur français Michel Polnareff, hospitalisé depuis samedi à l’Hôpital américain de Neuilly, près de Paris, souffre d’une « embolie pulmonaire bilatérale qui engage son pronostic vital », selon un certificat médical transmis lundi par son at lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/