facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Take Eat Easy se place en redressement judiciaire

TAKE_IT_EASYLa start-up belge Take Eat Easy s’est placée en redressement judiciaire, annonce mardi sa co-fondactrice, Chloé Roose, dans un communiqué officiel.

Mardi matin, il n’était d’ores et déjà plus possible de passer commande sur le site internet de la start-up. La co-fondatrice explique le redressement judiciaire par deux facteurs. En premier lieu, les revenus engendrés n’étaient pas encore en mesure de couvrir les dépenses de la start-up. Ensuite, Take Eat Easy n’a pas réussi à lever une nouvelle fois des fonds, pourtant tant attendus. « En une année, nous avons connu une croissance mensuelle de plus de 30%, franchi le cap du million de commandes, accru notre portfolio de restaurants partenaires de 450 à 3.200 et notre base de clients de 30.000 à 350.000. Et malgré ça, nous sommes aujourd’hui en redressement judiciaire », regrette Chloé Roose. Lundi soir, « Le Soir » annonçait que la start-up était en vente, faute d’investisseurs, et ne sachant plus faire face à son expansion dans différentes villes d’Europe.

Fondée à Bruxelles en septembre 2013 après être passée par l’incubateur Nest’Up, Take Eat Easy, la start-up spécialisée dans la livraison de repas à domicile à vélo, fait office de pépite dans le genre. En 2015, elle a réussi à lever 16 millions d’euros en deux opérations, auprès de l’incubateur allemand Rocket Internet, mais aussi des fonds d’investissement britanniques DN Capital et Piton Capital, ainsi que du fonds Eight Roads Ventures (filiale européenne du géant Fidelity). De quoi financer son expansion notamment dans d’autres villes belges que la capitale. Elle s’est en effet d’abord attaquée au marché international, avec la France, le Royaume-Uni et l’Espagne, avant de se lancer à Anvers, Liège et Gand en 2016. Elle couvrait 20 villes, au total. Take Eat Easy a grandi de 10 à 160 personnes. En mai dernier, Take Eat Easy se vantait de compter plus de 250 restaurants partenaires dans la capitale belge et de livrer entre 500 et 1.000 commandes par jour en fonction des saisons. Take Eat Easy fait cependant face à une concurrence sérieuse, principalement de Deliveroo, une start-up britannique débarquée il y a un peu moins d’un an en Belgique. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 janvier 2017 Gambie: Yahya Jammeh déclare à la télévision d'Etat qu'il va quitter le pouvoir

Le président gambien sortant Yahya Jammeh a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi sur la télévision d’Etat qu’il s’apprêtait à quitter le pouvoir. La fin de la crise secouant ce petit Etat d’Afrique occidentale semble s’amorcer après la m lire plus

Belga

21 janvier 2017 Le Parlement turc approuve le renforcement des pouvoirs d'Erdogan

Le projet de révision constitutionnelle visant à renforcer les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan a été adopté par le Parlement turc en seconde lecture tôt samedi, ouvrant la voie à un référendum au printemps. Le texte a ob lire plus

Belga

21 janvier 2017 Investiture de Donald Trump – Le nouveau président signe un décret contre la loi sur la l'assurance santé "Obamacare"

Le nouveau président des Etats-Unis Donald Trump a signé vendredi, dès son entrée à la Maison Blanche, un décret contre la loi sur l’assurance santé « Obamacare », qu’il avait promis d’abroger durant sa campagne, a annoncé son porte-parole sur Tw lire plus

Belga

21 janvier 2017 "Le lundi au soleil", "2 minutes 35 de bonheur"…: décès du parolier Frank Thomas

Le parolier Frank Thomas, auteur de nombreuses chansons pour Claude François, Sylvie Vartan, Michel Polnareff, Gilbert Bécaud, Joe Dassin ou Gérard Berliner, est décédé vendredi d’un arrêt cardiaque à l’âge de 80 ans, à son domicile lire plus

Belga

21 janvier 2017 La justice américaine demande à Séoul d'arrêter un frère de Ban ki-Moon

La justice américaine a demandé aux autorités sud-coréennes d’arrêter un frère de Ban Ki-moon, inculpé par un tribunal new-yorkais pour des faits de corruption début janvier, a indiqué vendredi un porte-parole du procureur de New York. Lo lire plus

Belga

21 janvier 2017 Syrie: un bombardement américain tue plus de 100 combattants d'Al-Qaïda

Un bombardement américain a tué jeudi plus de 100 combattants d’Al-Qaïda en Syrie dans un « camp d’entrainement » de la province d’Idleb, a annoncé vendredi le Pentagone dans un communiqué. « Les frappes américaines ont tué plus de 150 » extrémistes lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/