facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Take Eat Easy se place en redressement judiciaire

TAKE_IT_EASYLa start-up belge Take Eat Easy s’est placée en redressement judiciaire, annonce mardi sa co-fondactrice, Chloé Roose, dans un communiqué officiel.

Mardi matin, il n’était d’ores et déjà plus possible de passer commande sur le site internet de la start-up. La co-fondatrice explique le redressement judiciaire par deux facteurs. En premier lieu, les revenus engendrés n’étaient pas encore en mesure de couvrir les dépenses de la start-up. Ensuite, Take Eat Easy n’a pas réussi à lever une nouvelle fois des fonds, pourtant tant attendus. « En une année, nous avons connu une croissance mensuelle de plus de 30%, franchi le cap du million de commandes, accru notre portfolio de restaurants partenaires de 450 à 3.200 et notre base de clients de 30.000 à 350.000. Et malgré ça, nous sommes aujourd’hui en redressement judiciaire », regrette Chloé Roose. Lundi soir, « Le Soir » annonçait que la start-up était en vente, faute d’investisseurs, et ne sachant plus faire face à son expansion dans différentes villes d’Europe.

Fondée à Bruxelles en septembre 2013 après être passée par l’incubateur Nest’Up, Take Eat Easy, la start-up spécialisée dans la livraison de repas à domicile à vélo, fait office de pépite dans le genre. En 2015, elle a réussi à lever 16 millions d’euros en deux opérations, auprès de l’incubateur allemand Rocket Internet, mais aussi des fonds d’investissement britanniques DN Capital et Piton Capital, ainsi que du fonds Eight Roads Ventures (filiale européenne du géant Fidelity). De quoi financer son expansion notamment dans d’autres villes belges que la capitale. Elle s’est en effet d’abord attaquée au marché international, avec la France, le Royaume-Uni et l’Espagne, avant de se lancer à Anvers, Liège et Gand en 2016. Elle couvrait 20 villes, au total. Take Eat Easy a grandi de 10 à 160 personnes. En mai dernier, Take Eat Easy se vantait de compter plus de 250 restaurants partenaires dans la capitale belge et de livrer entre 500 et 1.000 commandes par jour en fonction des saisons. Take Eat Easy fait cependant face à une concurrence sérieuse, principalement de Deliveroo, une start-up britannique débarquée il y a un peu moins d’un an en Belgique. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

30 mars 2017 La manifestation des taxis suspendue en raison des avancées obtenues

La manifestation des taxis prévue jeudi matin au départ de la gare du nord à Bruxelles a été suspendue à la suite d’avancées obtenues mercredi après-midi auprès des ministres bruxellois de la Mobilité et de l’Emploi, respectivemen lire plus

Belga

30 mars 2017 Début de la saison pollinique du bouleau en Belgique

Depuis ce 28 mars, les concentrations de pollen de bouleau mesurées dans l’air sont supérieures au seuil d’alerte de 80 grains de pollen par mètre cube d’air, ce qui amorce la période critique pour les personnes allergiques, avertit jeudi l’Institut scientifique de Sant lire plus

Belga

30 mars 2017 Pétition pour que Melania Trump vienne à Washington… ou paie sa sécurité

Plus de 245.000 personnes avaient signé jeudi une pétition pour demander à la Première dame des Etats-Unis de payer elle-même les frais jugés élevés de sa sécurité à New York ou bien de venir habiter à la Maison Blanc lire plus

Belga

30 mars 2017 Toyota rappelle 2,91 millions de voitures supplémentaires à cause des airbags Takata

Toyota va rappeler 2,91 millions de voitures supplémentaires dans le monde en raison d’un problème sur les airbags de l’entreprise Takata, a indiqué jeudi le constructeur japonais. Quelque 750.000 véhicules seront rappelés au Japon, 650.000 en Chine, 350.000 en Eur lire plus

Belga

30 mars 2017 La mode tibétaine défile à Pékin

Pour la première fois en 20 ans d’existence de la Semaine de la mode de Pékin, une créatrice tibétaine y a présenté jeudi ses vêtements, en plein coeur de la capitale chinoise. Aj-Namo, jeune styliste originaire d’une région tibétaine de lire plus

Belga

30 mars 2017 Cyclone Debbie: opérations de secours dans le nord de l'Australie sous eau

Des opérations de sauvetage étaient en cours jeudi pour venir en aide aux touristes et résidents bloqués dans les zones frappées par le cyclone Debbie au nord de l’Australie. Les autorités ont en outre lancé des avertissements d’inondations soudaines lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/