Survol de Bruxelles : Woluwe-Saint-Lambert demande un sonomètre dans la route du « virage à gauche »

survoleglise_belga2

Le Collège communal de Woluwe-Saint-Lambert, à l’initiative du bourgmestre Olivier Maingain (DéFI) et de l’échevin de l’environnement Grégory Matgen (DéFI), a adressé un courrier à la ministre régionale de l’environnement Céline Fremault (cdH) afin de mettre en place un nouveau sonomètre mobile sur la route du « virage à gauche », route aérienne empruntée pour rejoindre l’aéroport de Zaventem.

« Le Collège constate, en effet, à la lecture du jugement du 20/07/2017 du tribunal de première instance de Bruxelles, que les instances régionales ne disposent pas de données suffisantes pour démontrer l’existence des nuisances sonores provoquées par l’utilisation intensive de cette route aérienne », explique la commune de Woluwe-Saint-Lambert.

La commune explique cette demande par les nombreuses plaintes des riverains qui s’étonnent du survol intensif durant cet été. Ce survol s’expliquerait selon certains comités de quartiers, par la tentative de certaines compagnies aériennes de contourner les sonomètres installés sur l’avenue de Roodebeek et sur l’avenue de l’Idéal afin d’éviter les limitations mises en place depuis plusieurs mois.

« Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert se met à la disposition des services régionaux pour définir le choix de l’emplacement de ce sonomètre, et ceci dans les plus brefs délais », précise encore la commune.

Gr.I., photo Belga

Partager l'article

08 août 2017 - 13h30