facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Personnes considérées comme radicalisées à la STIB : « des licenciements dans les règles », selon Smet

Pascal_Smet

Le licenciement de membres du personnel de la STIB qualifiés dans la presse de ‘radicalisés’ ou ‘d’activistes musulmans radicaux’ a été fait de manière objective dans le cadre du respect des règles sur le travail dans l’entreprise, a affirmé vendredi le ministre bruxellois du Transport Pascal Smet devant le parlement bruxellois réuni en séance plénière. Pascal Smet lui-même ne se prononce pas sur le fait de considérer que ces personnes sont radicalisées ou non. Il souligne que les licenciements ont été effectués dans le cadre strict de la vérification du respect des règles de travail dans l’entreprise.

CONGE « MALADIE »

Selon Pascal Smet, l’opérateur de transport public a entamé plus largement un processus de révision des règles de sécurité « car dans les mois et les années à venir, les choses ne seront plus les mêmes« , a-t-il précisé, interrogé par les députés Emmanuel De Bock (DéFI), Boris Dilliès (MR) et Sevket Temiz (PS). Le quotidien l’Echo avait indiqué samedi dernier que la STIB s’était séparée d’un groupe de quatre à cinq de ses travailleurs, pointés par les services de sécurité comme « radicalisés » ou « représentant un danger pour leur activisme musulman radical ». Certains de ces travailleurs auraient effectué des voyages vers la Turquie et/ou la Syrie pour rejoindre ou entrer en contact avec l’Etat islamique. Parmi ceux ayant fait des voyages vers la Syrie, certains étaient en congé « maladie », avait précisé le journal.

« PAS JOUER AU SHERIF »

Le patron de la STIB, Brieuc de Meeûs, s’était refusé à infirmer ou confirmer ces informations. Vendredi, le ministre Smet les a confirmées implicitement. « Je ne vais pas commenter les dossiers individuels mais je peux vous dire que les licenciements sont objectifs et liés au respect du règlement de travail dans l’entreprise« , a dit Pascal Smet, soulignant que le gouvernement bruxellois suivait la situation « de près ». Aux yeux du ministre, la STIB est le reflet de la société bruxelloise. « On ne peut jamais exclure que dans une organisation, une société, des personnes individuelles se radicalisent« , a-t-il commenté. Dans pareil cas, la STIB travaille avec tous les services compétents, qui relèvent du niveau fédéral en ce qui concerne le suivi des personnes car il n’est pas question qu’elle « joue le shérif dans son coin« , a-t-il souligné. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 janvier 2017 Investiture de Donald Trump – Trump promet de transférer le pouvoir de Washington vers le peuple

Le 45e président des Etats-Unis Donald Trump a promis vendredi de « transférer » le pouvoir de Washington vers le peuple et d' »éradiquer » le « terrorisme islamique radical », lors de son discours d’investiture à la tonalité très combative après avoir pr lire plus

Belga

20 janvier 2017 Déjà 4.000 pass vendus pour les Ardentes 2017

Environ 4.000 pass (4 jours) ont déjà été vendus pour la 12e édition des Ardentes qui se déroulera à Liège du 6 au 9 juillet 2017. Quant aux tickets journaliers, entre 4 et 5.000 ont été écoulés pour les trois journ lire plus

Belga

20 janvier 2017 Investiture de Donald Trump – Donald Trump devient le 45e président des Etats-Unis

Donald Trump est devenu vendredi le 45e président des Etats-Unis, prenant les rênes d’un pays profondément divisé, tant son style et ses propos, volontiers provocateurs, ont attisé les tensions. Main gauche sur la bible, main droite levée, le magnat de l’immo lire plus

Belga

20 janvier 2017 Rallye Monte Carlo – Thierry Neuville devance toujours Ogier au deuxième jour

Thierry Neuville (Hyundai i20) est en tête du Rallye Monte-Carlo, vendredi soir, après les six épreuves spéciales de la 2e journée, avec 45 secondes d’avance sur Sébastien Ogier (Ford Fiesta RS). Leader jeudi soir après la seule spéciale enti lire plus

Belga

20 janvier 2017 Après son couac l'an dernier, Adele va revenir chanter aux Grammy awards

La chanteuse britannique Adele, dont la prestation aux Grammy awards avait été gâchée par des problèmes techniques l’an dernier, chantera de nouveau lors de la cérémonie de remise des prix les plus convoités de l’industrie musicale le 12 f lire plus

Belga

20 janvier 2017 L'affiche de Rock Werchter s'étoffe avec la confirmation de cinq nouveaux artistes

Le festival Rock Werchter a annoncé vendredi la participation de Lorde, James Blake, The Lumineers, Dropkick Murphys et Future Islands à son édition 2017. La chanteuse Lorde se produira le jeudi 29 juin. James Blake et Future Islands sont prévus à l’affiche du vend lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/