Siegfried Bracke demande une enquête sur de nouvelles irrégularités à la Chambre

siegfried_brackPour la seconde fois en un mois, le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) s’adresse au parquet de Bruxelles pour des suspicions d’irrégularité depuis des années dans ses services. « Je ne vais rien couvrir », affirme-t-il vendredi dans Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Plus tôt ce mois-ci, les médias ont fait écho de suspicions d’argent versé en noir à des fonctionnaires responsables la gestion du fonds de pension des députés.

Dans de nouvelles révélations, des témoins rapportent comment des fonctionnaires ont reçu des primes non taxées pendant une trentaine d’années. Le secrétariat du parlement de l’OTAN, un groupe de députés qui rencontrent régulièrement des parlementaires d’autres pays membres de l’OTAN, est concerné cette fois.

En interne aussi le président de la Chambre compte prendre des actions. « Il faut faire la lumière sur tous les services de la Chambre. Tout doit être mis à jour. Je vais enquêter sur le fond de l’affaire », a affirmé M. Bracke.

(Belga)

Partager l'article

26 mai 2017 - 07h28