facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Sentiment d’un « certain malaise » au MR après des sorties « pas opportunes » de M. De Decker

dedecker_belga20152222François-Xavier de Donnea fera rapport lundi à midi aux membres du conseil de conciliation et d’arbitrage du Mouvement réformateur de l’entretien qu’il a eu il y a une semaine avec l’ex-président du Sénat Armand De Decker à l’issue duquel il lui avait été demandé de renoncer à ses mandats internes au MR en raison de la confusion de rôles potentiellement entretenue dans la défense du milliardaire Patokh Chodiev.

L’invitant à la mesure, le MR avait décidé que M. De Decker ne s’exprimerait plus au nom du parti. Depuis, l’ex-président du Sénat s’est exprimé à plusieurs reprises, singulièrement au conseil communal d’Uccle – commune dont il reste le bourgmestre – mercredi, et dans une interview au quotidien L’Echo samedi. Dans cette interview, il regrette notamment les décisions prises par le MR à son endroit. Il y a un « sentiment d’un certain malaise« , indique-t-on au MR où on évoque « l’expression de communications pas opportunes ».

Le président du conseil de conciliation et d’arbitrage François-Xavier de Donnea avait invité Armand De Decker à introduire une demande d’avis confidentiel à la Commission fédérale de déontologie de la Chambre sur le caractère déontologique de ses interventions dans le dossier Chodiev. Cette demande n’a toujours pas été introduite. Le MR insistera « lourdement » pour qu’il en soit ainsi. Le conseil de conciliation avait fini par intervenir alors que la presse se faisait de plus en plus insistante en relayant des pièces du dossier judiciaire à l’instruction à Paris – un contrat aéronautique avec le Kazakhstan assorti d’un présumé trafic d’influence visant à modifier la législation belge – au coeur duquel se trouve cité le nom de M. De Decker. Au MR, on estime que le « manque de prise de conscience du problème déontologique » par Armand De Decker confirme que la décision prise la semaine dernière par le conseil de conciliation était « nécessaire ». Dans l’Echo de samedi, M. De Decker répète n’avoir joué aucun rôle dans le Kazkhgate. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 février 2017 Circuit Het Nieuwsblad – Victoire du champion olympique Greg Van Avermaet

Greg Van Avermaet (BMC) a remporté de façon autoritaire le Circuit Het Nieuwsblad (WorldTour) sur 198,3km, samedi à Gand en ouverture de la saison des classiques flamandes. Le champion olympique de la course sur route, 31 ans, conserve ainsi son titre au Nieuwsblad en s’imposant lire plus

Belga

25 février 2017 Irak: 1ère visite du chef de la diplomatie saoudienne depuis plusieurs années

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a eu samedi des entretiens avec les dirigeants irakiens à Bagdad, à l’occasion de la première visite d’un chef de la diplomatie d’Arabie saoudite en Irak depuis 2003. Dans le cadre des efforts en vue de no lire plus

Belga

25 février 2017 Circuit Het Nieuwsblad – Abandon de Tom Boonen

Tom Boonen a été contraint à l’abandon au Circuit Het Nieuwsblad. Le coureur de Quick-Step Floors a mis pied à terre, a annoncé son équipe samedi. Il dispute la dernière saison de sa carrière et n’a jamais pu inscrire son nom au palmarès lire plus

Belga

25 février 2017 France: un proche de Marine Le Pen inculpé dans l'enquête sur le financement électoral

Un proche de la candidate de l’extrême droite à la présidentielle française Marine Le Pen a été inculpé dans l’enquête sur le financement des campagnes électorales de son parti, le Front National, en 2014 et 2015, a-t-on appris samedi de s lire plus

Belga

25 février 2017 Italie: naissance d'un nouveau parti de gauche

Plusieurs ténors de la gauche italienne ayant abandonné ces derniers jours leurs partis respectifs ont annoncé samedi à Rome la naissance du mouvement Démocrates et progressistes (DP) qui se veut le « renouveau du centre-gauche ». Le DP est né de la réc lire plus

Belga

25 février 2017 Corée du Sud: manifestations à Séoul avant une audience cruciale pour la présidente

Deux manifestations rivales ont rassemblé samedi à Séoul des dizaines de milliers de Sud-Coréens, partisans et opposants de la présidente Park Geun-Hye, deux jours avant la dernière audience de la Cour constitutionnelle sur sa destitution. Environ 17.000 pol lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/