Schaerbeek : une peine de 15 ans de prison requise à l’encontre d’Ismet A. pour meurtre

%date - %city, %country: %items a plenary session of the Brussels parliament, in Brussels, %datetext. BELGA PHOTO %photographer

La procureure Estelle Arpigny a requis, jeudi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, une peine de 15 ans de prison à l’encontre d’Ismet A., prévenu du meurtre d’Ahmed Yahya. Ce dernier était décédé après avoir reçu plusieurs coups de couteau, le 18 octobre 2014, à Schaerbeek.

« Monsieur Ismet A. a une mémoire très sélective par rapport à ce qu’il s’est réellement passé. Dire qu’on ne se souvient plus c’est un peu court et un peu facile », s’est exprimée la réprésentante du ministère public. Tenant compte du nombre de coups de couteau, de leur localisation, et de la force avec laquelle ils ont été portés, la procureure a requis la culpabilité pour meurtre et une peine de minimum 15 ans de prison.

Le 18 octobre 2014 en soirée, Ismet A. s’était rendu au Torlak, un café bulgare situé à proximité de la place Liedts à Schaerbeek. Peu après minuit, il était sorti du bar avec un autre client, Ahmed Yahya. Sans raison apparente, Ismet A. avait commencé à s’en prendre physiquement à son comparse et lui avait asséné sept coups de couteau dans le thorax, à l’aide d’un canif. D’autres clients du café étaient alors intervenus. Ils avaient rattrapé le prévenu et l’avaient molesté. La police était ensuite intervenue. Pour la victime, il était malheureusement trop tard. Ahmed Yahya, âgé de 34 ans, avait succombé à ses blessures. (Belga)

Partager l'article

18 mai 2017 - 17h45