facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Schaerbeek : un ouvrier communal licencié pour propos violents et radicaux

Le collège des bourgmestre et échevins de Schaerbeek a licencié mardi un ouvrier du service Propreté et Espaces verts pour avoir proféré des propos radicaux et des menaces après les attentats de Paris, a divulgué mercredi la RTBF. Marc Weber, chef de cabinet du bourgmestre Bernard Clerfayt (DéFi), a confirmé les faits.

MENACES

Cet ouvrier auxiliaire sous contrat à durée indéterminée a été engagé en 2000. Dans le cadre d’une procédure contradictoire, il a été entendu par le collège mardi de la semaine passée. D’après le rapport de la commune, l’intéressé a justifié les attentats en affirmant que l’Europe n’avait qu’à ne pas attaquer la Syrie. Il a encore déclaré plus tard à ses collègues être prêt à venir avec une bombe au dépôt si les djihadistes lui proposaient de travailler avec eux. Une enquête de police et une visite domiciliaire ont été directement effectuées. La police a conclu qu’il n’avait aucun lien avec des mouvances radicales islamistes. Ses collègues le décrivent comme quelqu’un d’assez faible au niveau mental, et qui n’est pas un musulman très pratiquant. Marc Weber relève que des opinions seules, aussi radicales soient-elles, ne sont pas légalement punissables, mais souligne la dangerosité des propos et les menaces.

VIGILANCE

« J’espère que, maintenant, il y a quelqu’un qui va prendre en charge ce genre de personnes pour essayer de les déradicaliser et de leur permettre de retrouver un travail. Ce sont des esprits faibles comme ceux-là qui risquent de se dire à un moment qu’ils n’ont plus rien à faire ici… » Marc Weber assure que la commune est vigilante face au radicalisme, que les informations remontent rapidement et qu’un seul autre cas a été signalé. Il y a environ deux ans, un jeune animateur socio-sportif avait décidé, de commun accord avec la commune, de rompre son contrat. Ses collègues avaient alors signalé qu’il refusait de faire des activités avec des jeunes filles ou de serrer la main des femmes. (Belga)

  • REPORTAGE de Arnaud Despiegelaere et Thierry Duboquet

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Véhicule suspect intercepté à Anvers – L'homme interpellé n'était pas signalé comme radicalisé

L’homme interpellé jeudi à Anvers à l’issue d’une course-poursuite après avoir « mis en danger » des piétons, n’était pas signalé comme radicalisé en France, selon une source proche de l’enquête française. « Il possède une adre lire plus

Belga

23 mars 2017 Aéroport: Jambon écrira aux sociétés pour les inviter aux exercices d'évacuation

Le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, écrira aux entreprises actives à l’aéroport de Bruxelles afin de les inciter à participer aux exercices d’évacuation, a-t-il indiqué jeudi à la Chambre en réponse aux questions d’Olivier Maingain ( lire plus

Belga

23 mars 2017 Véhicule suspect intercepté à Anvers – Pas de relèvement du niveau de la menace en Belgique

Malgré le « potentiel attentat évité » à Anvers jeudi, le niveau de la menace reste à 3, indique Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de crise des Affaires étrangères, après une nouvelle analyse de l’Ocam. Le bourgmestre d’Anvers Bart De Wever lire plus

Belga

23 mars 2017 Le festival TomorrowLand pourra s'étendre sur deux week-ends jusqu'en 2033

Le conseil provincial d’Anvers a approuvé jeudi le nouveau contrat de licence du domaine De Schorre pour l’organisateur de TomorrowLand, ID&T, indique ce dernier. L’accord prévoit que TomorrowLand aura la possibilité, jusqu’en 2033, d’être organisé sur deux week lire plus

Belga

23 mars 2017 Le conseil des ministres adopte de nouvelles règles pour les personnes transgenres

Le Conseil des ministres a approuvé jeudi en deuxième lecture un avant-projet de loi réformant des régimes relatifs aux personnes transgenres, en ce qui concerne la mention d’un changement de sexe dans les actes de l’état civil et ses effets. Le texte, qui sera sou lire plus

Belga

23 mars 2017 Attentat à Londres – L'auteur de l'attentat de Londres est Khalid Masood, 52 ans

L’auteur de l’attentat mercredi à Londres qui a fait trois morts est Khalid Masood, 52 ans, né dans le Kent (sud-est de l’Angleterre), a annoncé jeudi la police, précisant qu’il ne faisait l’objet « d’aucune enquête en cours ». Il avait toutefois été con lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/