Santé : la clinique Saint-Jean lance des trajets de soins par pathologie

La clinique Saint-Jean a présenté ce mardi, en ses locaux à Bruxelles, la nouvelle organisation de son activité hospitalière, qui sera basée sur le recrutement des patients par trajets de soins. Deux itinéraires cliniques pilotes pour l’infarctus et la pose de prothèse totale de hanche en un jour ont été dévoilés.

Si les itinéraires cliniques sont déjà connus pour optimiser efficience et qualité de soins, la clinique Saint-Jean propose d’aller jusqu’à effacer progressivement les services médicaux au profit d’un répertoire de trajets de soins regroupant des équipes pluridisciplinaires transversales et transmurales. Cette nouvelle approche anticipe les paiements forfaitaires par pathologie appelés par le gouvernement. « La clinique souhaite répondre aux attentes légitimes de la ministre Maggie De Block en présentant une offre de soins répondant à la demande réelle et éviter la surconsommation en milieu hospitalier« , affirme Karolien Haese, directrice stratégique de la clinique Saint-Jean. Face aux économies attendues dans le secteur, les responsables de la clinique défendent une spécialisation des hôpitaux dans leurs domaines de pointe pour se prémunir d’une baisse de la qualité des soins en Belgique. La clinique met en place deux itinéraires pilotes pour l’infarctus et la prothèse de hanche, qui font partie de ses spécialités.

D’autres trajets de soins sont attendus d’ici fin 2017. L’itinéraire clinique est une description détaillée des étapes de la prise en charge de chaque patient pour une pathologie ou une intervention spécifique. Chaque acteur – médecins, paramédicaux, comme infirmiers – connaît dès lors exactement le rôle qu’il a à jouer. Les trajets de soins sont présentés sous forme de fiches explicatives aux patients. « Le développement de ces itinéraires cliniques s’inscrit pleinement dans la stratégie ‘Horizon 2020’, dont la priorité est de proposer un modèle de gestion hospitalière collaborative« , souligne Dr Benoît Hermans, directeur général de la clinique Saint-Jean. (Belga)

  • Interview de Valentin Demeulenaere et Brigitte Broutout.

Partager l'article

30 mai 2017 - 18h30