Samusocial : Pascale Peraïta licenciée sans indemnité par le nouveau conseil d’administration

Le conseil d’administration de l’ASBL Samusocial a licencié ce jeudi Pascale Peraïta, sans indemnités.

Cette décision fait suite au scandale des rémunérations des administrateurs-délégués de l’ASBL Samusocial. “Le Samusocial a mis fin au contrat de travail de Madame PERAITA ce 16 octobre 2017, avec effet immédiat. Madame PERAITA n’a droit à aucune indemnité de préavis“, annonce le CA du Samusocial. “Cette page étant à présent tournée, le Samusocial peut maintenant se consacrer pleinement à sa reconstruction après des mois difficiles et mettre l’accent sur ses missions principales d’aide et d’accueil des plus démunis”.

Selon l’agence Belga, le conseil d’administration a licencié Pascale Peraïta pour un abus de biens sociaux, notamment via le recours au service de buanderie à des fins privées et le remboursement de frais de bouche.

Le 6 octobre, les travailleurs du Samusocial avaient manifesté et protesté contre l’éventuel retour de Pascale Peraïta. Cette dernière, qui avait quitté son poste d’administratrice-déléguée, pouvait en effet revenir en tant que directrice de l’ASBL, au terme d’un congé sans solde pris en 2013. Des négociations ont toutefois eu lieu la veille de la manifestation entre l’avocat de l’ancienne présidente du CPAS de Bruxelles et le nouveau conseil d’administration du Samusocial, installé le 3 octobre.

Pour rappel, les nouveaux administrateurs de l’ASBL viennent du monde associatif et médical : Christine Vanhessen (directrice de la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri), Christophe Happe (directeur général du centre hospitalier Jean Titeca), Stephane Heymans (directeur opérationnel de Médecins du Monde), Nic Van Craen (directeur général de la VUB) et Bruno Vinikas (vice-président du forum Bruxelles contre les inégalités).

Le conseil d’administration avait signalé pour sa part que l’avocat de l’ASBL ne négociait “ni un retour de Pascale Peraïta, ni le paiement d’indemnités de départ”.

Gr.I. – Photo : Belga

Partager l'article

19 octobre 2017 - 17h50