Samusocial: le secrétaire général et le directeur du CPAS de Bruxelles entendus

CaptureCPASLe secrétaire général et le directeur du CPAS de Bruxelles ont été entendus par la police fédérale dans le cadre de l’instruction relative au Samusocial, a indiqué jeudi le parquet de Bruxelles, confirmant ainsi une information du quotidien L’Écho. Le parquet n’a pas souhaité commenter le contenu des auditions.

Il est apparu au cours de ces dernières semaines que les membres du conseil d’administration du Samusocial, une ASBL qui s’occupe de l’accueil de sans-abri à Bruxelles, se voyaient attribuer des jetons de présence pour des réunions qui n’ont potentiellement pas eu lieu. Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur (PS), et la présidente du CPAS, Pascale Peraïta (PS), auraient ainsi touché chacun de 15.000 à 19.000 euros par an. La provenance de l’argent attribué à ces rémunérations n’a pas pu être clairement établie. La polémique suscitée par ces pratiques a conduit à la démission d’Yvan Mayeur et de Pascale Peraïta. Le parquet de Bruxelles avait annoncé vendredi dernier avoir ouvert une information judiciaire concernant cette affaire pour déterminer si d’éventuelles infractions pénales ont été commises dans le cadre de la gestion de l’ASBL. Plusieurs perquisitions ont par ailleurs été exécutées lundi après-midi dans les bureaux du CPAS de la Ville de Bruxelles en lien avec l’enquête relative au Samusocial. Pour ce faire, le parquet de Bruxelles avait saisi un juge d’instruction dans le cadre d’une mini-instruction avant qu’une instruction à part entière ne soit finalement ouverte. (Belga)

Trouvez un emploi avec Stepstone :