facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Samusocial: « Ce mail, c’est la tentative d’un homme désespéré » explique Christophe Thielens

Christophe Thielens, le responsable communication de l’ASBL Samusocial, est entendu par la commission d’enquête ce mercredi matin, plusieurs députés lui ont posé des questions par rapport au mail controversé daté du 25 mai et dévoilé hier dans lequel le président du conseil d’administration Michel Degueldre lui demande d’enquêter sur deux journalistes et un député écolo, à savoir Alain Maron.

Après avoir reçu ce mail, le responsable communication a d’abord répondu aux trois autres directeurs qui étaient en copie, mais pas au président du CA. Il explique alors que derrière les journalistes, il y a des rédactions, et derrière le député, il y a un « agenda politique ». Plus tard, il répondra au président en lui disant « On en reparle à mon retour de Bretagne ».

« La tentative d’un homme désespéré » 

« J’ai bien reçu ce mail le 25 mai à 21h36, j’étais en Bretagne, il m’a beaucoup étonné », Christophe Thielens continue « je pense qu’il s’agit de la tentative d’un homme désepéré qui ne savait plus comment s’y prendre ». Le responsable communication explique indirectement que ce sont des mots qui ne ressemblent pas au président du CA, Michel Degueldre, ce n’était pas une pratique courante venant de lui dit-il et ajoute « C’est sur que c’est très choquants, les termes utilisés sont maladroits » et insiste pour que la presse relaye qu’il s’agit là d’une maladresse. Pour Christophe Thielens, ils (comprenez le président du CA et Pascale Peraïta) étaient dans « un état de déni absolu alimenté par Mme Peraïta à la base ».

Il explique plusieurs fois qu’il n’entrenait pas de bonnes relations avec Pascale Peraïta, et que pour lui, même après avoir quitté la présidence, Peraïta restait le « vrai patron » avec la bénédiction d’Yvan Mayeur.

Il confirme avoir répondu à ce mail après une discussion avec Christophe Polus, le directeur opérationnel, en disant qu’il allait lui en reparler en rentrant de vacances, « finalement, nous n’en avons jamais reparlé ».

 

 

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Attentats en Catalogne – Le tueur des Ramblas a logé en région parisienne quelques jours avant les faits

Plusieurs membres du commando terroriste qui a commis les attaques de Barcelone et Cambrils jeudi dernier ont effectué un aller-retour à Paris quatre jours avant les faits, rapporte mercredi le Parisien. Younes Abouyaaqoub, l’auteur présumé de la tuerie sur les Ramblas ab lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – "La Sûreté de l'Etat doit avoir plus d'informateurs dans la communauté musulmane"

La Sûreté de l’Etat devrait avoir plus d’informateurs au sein de la communauté musulmane de Belgique, a estimé mercredi le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) sur les ondes de Radio 1, dans la foulée des attentats survenus la semaine dernière en lire plus

Belga

23 août 2017 Serge Kubla également poursuivi pour blanchiment d'argent

L’étau judiciaire se resserre autour de l’ex-bourgmestre MR de Waterloo, Serge Kubla, désormais poursuivi pour blanchiment d’argent, rapporte Le Vif/L’express mercredi sur son site Internet. De nouvelles perquisitions ont eu lieu fin juin chez Serge Kubla et des membres de sa famille. lire plus

Belga

23 août 2017 Le Turkménistan affirme avoir érigé la plus grande tête de cheval du monde

Le Turkménistan, l’un des pays les plus fermés de la planète, a affirmé mardi avoir battu un record du monde en érigeant la « plus grande sculpture d’une tête de cheval » avant l’ouverture d’une compétition sportive. Le journal d’Etat Netralnyï Turk lire plus

Belga

23 août 2017 Des militants simulent les conséquences d'un service minimum des trains à Bruxelles-Midi

Wagons bondés, une femme enceinte et un vieillard sont bousculés, tandis qu’un étudiant en examen est obligé de rester à quai. Vers 8h30 ce mercredi, une septantaine de militants ont simulé à Bruxelles-Midi les conséquences d’un service minimum lire plus

Belga

23 août 2017 Crise politique francophone – Ecolo n'ira pas dans une majorité avant les élections

Les écologistes n’entreront pas dans une majorité avant les prochaines élections, a indiqué mercredi le co-président d’Ecolo Patrick Dupriez sur les ondes de La Première. Ils se montrent toutefois prêts à collaborer à un projet pour l’ens lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/