Samusocial: « Après l’audition d’Yvan Mayeur, il reste beaucoup de zones d’ombre » (Alain Maron)

L’ex-bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur s’est expliqué mercredi durant plus de 5 heures sur la gestion du Samusocial, son histoire, le degré de transparence en son sein, et la rémunération de ses administrateurs et membres du bureau. Répondant aux questions des députés de la commission d’enquête sur le Samusocial, il a défendu l’ASBL qu’il a créé et il a annoncé, en fin de séance, son retrait du monde politique.

S’il a voulu se montrer convaincant et n’a avoué aucune faute, sauf celle d’être resté dans le conseil d’administration lorsqu’il est devenu bourgmestre de la ville de Bruxelles en 2013, les commissaires estiment qu’il reste de nombreuses zones d’ombre.

Reportage – Michel Geyer et Thierry Dubocquet

Partager l'article

20 juillet 2017 - 15h53