Rudi Vervoort prévient : “Les Bruxellois sont des victimes collatérales”

Le gouvernement bruxellois a repris ses travaux malgré la crise que traversent actuellement les politiques francophones, suite au départ du cdH des gouvernements régionaux et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Même la ministre bruxelloise du Logement Céline Fremault (cdH) a affirmé “poursuivre son travail de ministre” malgré les récentes déclarations de son président de parti Benoît Lutgen à propos du PS.

Le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort (PS) affirme pour sa part qu’il est “irrité par la situation actuelle” et que “les Bruxellois sont des victimes collatérales d’un enjeu qui leur est extérieur”.

En attendant, les négociations sur une nouvelle majorité dans les gouvernements régionaux se poursuivent : Benoît Lutgen a rencontré les co-présidents d’Ecolo Zakia Khattabi et Patrick Dupriez et le président de DéFI Olivier Maingain, à Namur, ce jeudi matin.

  • Duplex et interview de Jean-Christophe Pesesse et Nicolas Scheenaerts.

Partager l'article

22 juin 2017 - 12h52