Rudi Vervoort prévient : « Les Bruxellois sont des victimes collatérales »

Le gouvernement bruxellois a repris ses travaux malgré la crise que traversent actuellement les politiques francophones, suite au départ du cdH des gouvernements régionaux et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Même la ministre bruxelloise du Logement Céline Fremault (cdH) a affirmé « poursuivre son travail de ministre » malgré les récentes déclarations de son président de parti Benoît Lutgen à propos du PS.

Le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort (PS) affirme pour sa part qu’il est « irrité par la situation actuelle » et que « les Bruxellois sont des victimes collatérales d’un enjeu qui leur est extérieur ».

En attendant, les négociations sur une nouvelle majorité dans les gouvernements régionaux se poursuivent : Benoît Lutgen a rencontré les co-présidents d’Ecolo Zakia Khattabi et Patrick Dupriez et le président de DéFI Olivier Maingain, à Namur, ce jeudi matin.

  • Duplex et interview de Jean-Christophe Pesesse et Nicolas Scheenaerts.

Partager l'article

22 juin 2017 - 12h52