Revivez la grande soirée des Octaves de la Musique

Grande réussite pour le nouveau concept de la soirée des Octaves de la Musique. Les artistes lauréats se sont assemblés pour proposer des duos inédits, une soirée rythmée et pleine de surprises qu’on vous propose de revoir ici (en entier ci-dessus et par extraits ci-dessous)

David Linx (Octave d’Honneur) a ouvert le bal en compagnie de Michel Hatzigeorgiu (bassiste de jazz), sur un morceau composé uniquement autour de la basse de Michel et de la voix de David.

Arrivait ensuite un duo beaucoup plus atypique : Fabrice Lig (Octave Musiques Electroniques) et Lady Linn en compagnie du Quatuor Clarias (Octave Pointculture). Des sonorités électroniques mélées au son des clarinettes, un morceau qui fût applaudi énergiquement par les spectateurs.

Troisième duo et pas pour autant moins inattendu : Florian Noack (Octave de l’artiste de l’année) accompagnant Kel Assouf (Octave Zinneke et Octave Musique du monde) au piano lors de son premier morceau. Les cordes du piano classique posées sur les sons d’inspiration touareg de l’homme au dromadaire. S’en est suivi un morceau en solo pour Kel Assouf.

Ensuite retour de l’homme de la soirée David Linx, accompagnant le Ba Ya Trio (Octave de la Ministre de la Culture). Sourires garantis pour ce moment folk, le Ba Ya Trio reprend des musiques pour enfants pour en créer un petit bijou musical, ajoutez à cela les intonations jazz de la voix de David Linx, le morceau devient vite entêtant.

Un petit moment du douceur s’ensuit, Sara Picavet (Octave de la musique contemporaine avec Benjamin Glorieux, absent lors de la soirée) avec la viole de gambe de Philippe Pierlot (Octave Musique Classique).

Françoiz Breut (Octave de la chanson française) a charmé la salle avec sa prestation scénique et sa voix envoûtantes ponctuées par les bois du Quatuor Clarias.

Puggy (Octave de l’album de l’année) n’est plus à présenter, mais quand les trois musiciens sont accompagnés par Sara Picavet au piano, ils arrivent encore à vous surprendre. Vous vous demandez d’où vient ce son si particulier, c’est grâce à Sara Picavet qui a joué à la fois sur le clavier de son piano, mais aussi en frappant les cordes à l’aide d’un marteau !

Minute danse pour la fin de cette émission, la Boite à Musique (Octave des Jeunesses Musicales) s’est d’abord vue accompagnée de la voix de David Linx lors de sa prestation toute en arabesques et en mouvements délicats. La danseuse Juliette Colmant et le pianiste Quentin Halloy se sont ensuite éclipsés discrètement, laissant la place à Lorenzo Di Maio (Octave Jazz). Les deux jazzmen de génération différente se sont alliés dans un accord parfait.

Enfin, le grand final est signé Oxoon (Octave Fun Radio) et son tube qui animera de nombreuses soirées cet été.

La soirée des Octaves de la musique organisée par la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles,  PointCulture – Bruxelles et BX1, était présentée par Sophie Pendeville et Pierre Beaudot. (Merci aux équipes techniques Arto!).

 

Partager l'article

31 mai 2017 - 17h51