Réforme des collectes : les syndicats dénoncent une avancée “quasiment insignifiante”

camion_poubelle_Bruxelles_proprete

Les syndicats ont rencontré jeudi en fin de journée la secrétaire d’État bruxelloise Fadila Laanan, en charge de la Propreté publique et de la Collecte et du Traitement des Déchets, et la direction de l’agence Bruxelles-Propreté au sujet de la réforme des collectes. Il a été décidé que neuf personnes seront transférées pour renforcer les tournées lourdes et inachevées du mercredi, a indiqué le permanent syndical SLFP, Michel Piersoul. Les travailleurs seront informés dans les prochains jours.

Les syndicats sont sortis insatisfaits. “C’est une avancée quasiment insignifiante”, estime M. Piersoul. Mme Laanan “ne va pas régler l’ensemble des problèmes, et même pas ceux du mercredi dans leur entièreté”. Les syndicats ont été invités à soumettre une nouvelle fois leurs revendications. Ils proposent entre autres de revenir à l’alternance du ramassage des sacs jaunes et bleus une semaine sur deux. La position de la direction de l’agence a été appréciée par les syndicats.

“L’autorité de Bruxelles-Propreté est quand même un peu sortie du bois en expliquant que certaines choses ne peuvent pas être réalisées et que cela peut porter préjudice aux travailleurs au niveau de la pénibilité”, rapporte Michel Piersoul. Fadila Laanan promet des apports financiers pour 2018, mais ils doivent être suivis par de nouvelles infrastructures en dur et alors là, on pourra engager du personnel supplémentaire, sûrement en 2019. Tout cela, c’est loin. L’alternance du ramassage des sacs jaunes et bleus pourrait résoudre une partie des problèmes dans l’immédiat. Mais elle veut faire plaisir à la population. On a l’impression qu’elle a mis cette réforme en janvier parce qu’elle voulait imprégner sa marque politique, même si rien n’était prêt. L’analyse des risques n’avait même pas été faite.” (Belga)

Partager l'article

18 mai 2017 - 18h30