Réforme de la protection civile: la Région bruxelloise déclenchera la procédure en conflit d’intérêt

jambonA la fin du mois de juin, le gouvernement bruxellois menaçait de déposer une motion en conflit d’intérêt contre le plan de réforme de la protection civile du ministre fédéral de l’Intérieur, Jan Jambon (N-VA), si une ultime tentation de concertation devait échouer. Motif: le plan ne prévoit que le maintien de deux unités, ce qui lèse la Région bruxelloise notamment pour les accidents et attentats à l’aide d’agents de type chimique, explosif et nucléaire.

Nouveau cap franchi ce mardi, le gouvernement bruxellois annonce qu’il va le faire.

La Région bruxelloise dépendrait désormais de l’unité de protection civile de Brasschaat, portant à au moins deux heures les délais d’acheminement et de déploiement de matériel spécialisé vers la capitale, a justifié la secrétaire d’Etat en charge du Service de l’Incendie et de l’Aide médicale urgente (SIAMU) de la Région bruxelloise, Cécile Jodogne, à l’issue de la réunion du gouvernement Vervoort. (avec Belga)

Partager l'article

01 août 2017 - 14h03