Réforme de la gouvernance à Bruxelles : Ecolo-Groen veut un décumul total et plus de mesures

Jellab

La présentation de la réforme de la gouvernance de la Ville de Bruxelles par le futur bourgmestre de la capitale Philippe Close (PS), ce vendredi, a déjà fait l’objet de nombreuses réactions. La section locale Ecolo-Groen de Bruxelles a notamment expliqué que cette réforme était « une évolution et non une révolution ». La conseillère communale Zoubida Jellab donne ainsi « la cote de 5/10 à cette note » du Collège communal.

Ecolo se félicite donc des avancées proposées en matière de gouvernance et de transparence mais demande d’aller encore plus loin. Zoubida Jellab et Bart Dhont, conseiller communal, demande ainsi que les rémunérations forfaitaires soient totalement supprimées (et pas seulement limitées, comme l’a proposé Philippe Close), que les mandats exécutifs dans les ASBL et para-communales soient limités, que le décumul soit « total entre le mandat d’échevin et de parlementaire » et que les mandats dérivés du bourgmestre et des échevins soient « exercés à titre gratuit ».

Ecolo-Groen réclame également une étude « objective et comparative de l’ensemble des asbl et autres organismes para communaux afin d’en réintégrer certaines dans le giron de la Ville », et estime qu’il faut « mettre en place un groupe de travail gouvernance et transparence au CPAS ».

« Notre groupe maintiendra la vigilance et poursuivra sans relâche un travail collaboratif et constructif pour tendre vers une gouvernance exemplaire de la Ville de Bruxelles. C’est notre devoir plus que jamais« , ajoute Bart Dhont. (Gr.I., photo BX1)

Partager l'article

07 juillet 2017 - 13h22