facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Radicalisation d’Abdeslam : l’info belge n’aurait pas été transmise à temps

abdeslam_salah_fondLes services de renseignement belges, qui connaissaient la radicalisation de Salah Abdeslam, n’avaient pas entré cette information dans la base de données consultée par des gendarmes français qui l’ont contrôlé quelques heures après les attentats du 13 novembre, a dit dimanche le rapporteur de la commission parlementaire française sur les attentats. Salah Abdeslam, seul membre encore en vie du commando jihadiste responsable des attentats du vendredi 13 novembre à Paris, les plus meurtriers de l’histoire en France, a pu regagner la Belgique en voiture quelques heures après les attentats. Contrôlé en compagnie de deux personnes à 09H10 le samedi par des gendarmes à Cambrai, près de la frontière franco-belge, il a présenté des papiers à son nom.

DROIT COMMUN

Salah Abdeslam a été retenu par les gendarmes, car il avait été inscrit par les autorités belges dans un fichier européen, le Système d’information Schengen (SIS II) pour des faits de droit commun. La voiture a toutefois été autorisée à repartir au bout d’une demi-heure. « Les gendarmes français ont respecté la procédure habituelle, ils ont même fait du zèle, quelques heures après les attentats, en le gardant plus longtemps qu’à l’ordinaire« , a expliqué à l’AFP le député socialiste Sébastien Pietrasanta. « Mais alors que Salah Abdeslam était connu des services belges comme appartenant à la mouvance jihadiste, pour quelle raison cette information ne figurait pas dans le fichier« , s’interroge le rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats, qui présentera ses conclusions mardi. Plus d’une heure après que les gendarmes ont laissé repartir Salah Abdeslam, les autorités belges informent les Français de son appartenance à la mouvance jihadiste. Les gendarmes reçoivent alors l’ordre de l’interpeller, trop tard. Arrêté le 18 mars en Belgique, après une cavale de plus de quatre mois, transféré en France, Salah Abdeslam est détenu en quartier d’isolement à la prison de Fleury-Mérogis, en banlieue de Paris. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 A 5 ans, la version française du Huffington Post est rentable

La version française du site américain Huffington Post, lancée en 2012 en partenariat avec Le Monde qui en détient 34%, est devenue rentable l’an dernier avec environ 300.000 euros de bénéfice, a indiqué à l’AFP son président Louis Dreyf lire plus

Belga

23 janvier 2017 Trump interdit le financement d'ONG étrangères soutenant l'avortement

Le président américain Donald Trump a signé lundi un décret interdisant le financement par des fonds fédéraux d’ONG internationales qui soutiennent l’avortement. Cette décision est susceptible de vivement inquiéter les associations améri lire plus

Belga

23 janvier 2017 Shia LaBeouf lance un direct vidéo anti-Trump de quatre ans

L’acteur Shia LaBeouf est désormais connu pour ses délires artistiques. Après avoir couru un marathon autour d’un musée ou porté un sac en papier sur la tête pour avouer sa honte, il a installé une caméra devant le Museum of the Moving Image lire plus

Belga

23 janvier 2017 Liés à Publifin, quatre membres de la commission de vigilance du PS liégeois démissionnent

Sur les cinq membres ayant une voix délibérative au sein de la Commission liégeoise de vigilance – l’organe chargé du respect des règles au PS -, quatre sont liés au groupe Publifin et ont démissionné lundi, rapporte Le Soir sur son site intern lire plus

Belga

23 janvier 2017 On connaît le titre du prochain "Star Wars": "Le Dernier Jedi"

Le prochain chapitre de la saga intergalactique « Star Wars » s’intéressera au « Dernier Jedi » (« The Last Jedi »), selon le titre de cet Episode VIII dévoilé par Lucasfilm lundi. Le film, sur lequel n’a filtré aucune autre précision, est réalisé par Rian lire plus

Belga

23 janvier 2017 Suède: un viol en réunion diffusé en direct sur Facebook

Trois jeunes hommes soupçonnés d’avoir violé une jeune femme en direct sur Facebook ont été placés en garde à vue, a annoncé la police suédoise, qui a lancé un appel lundi pour récupérer les images. Les trois suspect lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/