Quelque 10.000 Belges décèdent chaque année d’un arrêt cardiaque

Environ 10.000 Belges meurent chaque année des suites d’un arrêt cardiaque, rappelle la Belgian Heart Rhytm Association (BeHRA) à l’occasion du lancement de la huitième semaine du rythme cardiaque, consacrée cette année à cette affection. Constatant que trop peu de personnes sont en mesure d’effectuer une réanimation, l’association veut sensibiliser la population à ce qui est la première cause de mort naturelle en Belgique.

« Chaque jour, environ 30 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque en Belgique. Faute d’aide adéquate et immédiate, seules deux y survivent », explique le président de la BeHRA, Yves Vandekerckhove, cardiologue à l’AZ Sint-Jan de Bruges. « Environ 11.000 personnes sont touchées par cette affection dans notre pays chaque année et 90 à 95% n’y survivront pas. C’est plus que le sida, le cancer du sein et le cancer du poumon réunis », souligne Ivan Blankoff, cardiologue au CHU de Charleroi. (avec Belga)

  • Invité : Ivan Blankoff, cardiologue et président du BeHRA (Belgian Heart Rhythm Association).
  • Retrouvez #m le mag de la rédac’ du mardi au vendredi à 18h25.

Partager l'article

31 mai 2017 - 19h19