facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Pour le gouverneur du Brabant flamand, les services ont travaillé rapidement et efficacement

AMBULANCELes services de secours ont travaillé rapidement et de manière efficace, a affirmé lundi le gouverneur du Brabant flamand, Lode De Witte, devant la Commission d’enquête parlementaire sur les attentats du 22 mars.

Le gouverneur s’est gardé de tirer des conclusions définitives sur le déroulé des évènements à la suite de l’attentat qui a frappé l’aéroport national. Le travail d’évaluation est en cours, a-t-il indiqué, et ce n’est qu’à la fin du mois que le bilan pourra être fait. M. De Witte s’est donc étonné de l’initiative de la secrétaire d’Etat bruxelloise à l’aide médicale urgente, Cécile Jodogne, qui le 25 mars a pointé du doigt l’envoi tardif d’ambulances à Zaventem. « Je ne suis pas capable de vous donner en ce moment mon appréciation », a déclaré le gouverneur. Le 1er avril, la ministre de la Santé, Maggie De Block, a répondu de son côté, que les moyens en suffisance étaient sur place. Il est également nécessaire aussi de conserver des moyens dans ce genre de circonstance, a fait remarquer M. De Witte. Des ambulances bruxelloises envoyées à Zaventem ont ainsi été rappelées vers la capitale à la suite de l’attentat à Maelbeek.

Devant les commissaires, le gouverneur a retracé en quelques points le fil des évènements dans les minutes qui ont suivi les explosions. Il a été averti à 8h08 de ce qui se passait. Il n’est encore question que d’une dizaine de blessés. Les pompiers étaient sur place dès 8h05 et à 8h14, c’était au tour des ambulances. A 8h25, le gouverneur a eu un premier contact avec le directeur du centre de crise et le ministre de l’Intérieur. Il évoque la nécessité d’enclencher la phase nationale du plan d’urgence. A 8h30, le poste médical avancé est opérationnel. La province de Brabant flamand dispose d’un plan d’urgence visant l’aéroport, dont la dernière adaptation remonte à 2011. Au mois de décembre, la province a procédé à un exercice « autour de la table » à la demande de l’ensemble des acteurs provinciaux pour tenir compte de la menace terroriste. Il en est ressorti que les plans existants suffisaient. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mars 2017 Nicolas Lombaerts signe pour trois saisons au KV Ostende

Nicolas Lombaerts s’est lié pour trois saisons au KV Ostende. Agé de 32 ans le défenseur central international gaucher a été officiellement présenté vendredi à Durbuy, où sa future équipe prépare le play-off 1. Il en a prof lire plus

Belga

24 mars 2017 Le conducteur du véhicule suspect intercepté à Anvers placé sous mandat d'arrêt

Mohamed R. (39 ans), le ressortissant français qui a roulé à vive allure aux alentours du Meir à Anvers puis pris la fuite lorsque les militaires ont tenté de l’intercepter jeudi matin, a été placé sous mandat d’arrêt et inculpé du lire plus

Belga

24 mars 2017 Un week-end ensoleillé avec un vent parfois piquant

Le temps sera sec et ensoleillé vendredi et le week-end devrait également connaître un ciel clément. Le vent pourra toutefois procurer une légère sensation de refroidissement. Vendredi après-midi, le temps deviendra graduellement ensoleillé. Les lire plus

Belga

24 mars 2017 Eurovision: la Russie refuse une participation via satellite

La chaîne de télévision russe Pervyi Kanal a refusé jeudi l’offre de l’Eurovision de faire participer sa candidate via satellite au concours de chanson 2017, après que l’Ukraine, organisatrice, lui eut interdit l’entrée sur son territoire. « Nous trouvons lire plus

Belga

24 mars 2017 Le redémarrage de Tihange 1 reporté au 31 mai

Le redémarrage du réacteur nucléaire Tihange 1 a été reporté au 31 mai, indique Engie Electrabel vendredi dans un communiqué. L’engin est à l’arrêt depuis septembre et devait reprendre fin mars, mais l’Agence fédérale de con lire plus

Belga

24 mars 2017 Grogne chez KBC

Le bancassureur KBC compte ne pas prolonger une convention collective de travail (CCT) temporaire qui comprend une hausse du montant des chèques-repas de 7 à 8 euros. Les syndicats parlent « d’une gifle au visage du personnel ». La valeur des chèques-repas du personnel de KBC va b lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/