Plus de 3.000 viols enregistrés par la police en 2016 en Belgique

20140305 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows people walking by a gigantic 'NO' at the Place de la Monnaie / Muntplein in Brussels on Wednesday 05 March 2014. The enormous letters were placed two weeks ago by Amnesty International. Tomorrow the Human Rights organization will announce what the symbol stands for as they kick off their new campaign. BELGA PHOTO SISKA GREMMELPREZ

La police a enregistré plus de 3.000 faits de viol en 2016, selon la banque de données générale nationale (BNG), rapporte La Libre Belgique. 435 plaintes pour viol concernent des enfants de moins de dix ans, soit en moyenne plus d’une plainte par jour.

En 2016, 3.071 faits de viol ont été enregistrés dans la banque de données générale nationale (BNG) sur la base des procès-­verbaux dressés par les différents services de police. Dans 52 % des cas, les victimes en cause étaient majeures. Dans 46 % des cas, il s’agissait de jeunes de moins de 18 ans. 2016 est l’année au cours de laquelle le viol (ou la tentative) a été commis et pas de l’année d’enregistrement. Cela représente environ 8 viols sont déclarés par jour.

Ces chiffres sont stables par rapport aux dernières années, et au plus bas depuis 10 ans. Toutefois, la grande majorité des victimes ne se rendent pas au commissariat, que ce soit par peur de repré­sailles ou honte. Il est estimé que dans 78% des cas, les violences au sein du couple seraient tues; quand il s’agit d’un viol entre partenaires, cela grimperait même à 90 %. (avec Belga, photo Belga/Siska Gremmelprez)

Partager l'article

19 juillet 2017 - 08h00

Trouvez un emploi avec Stepstone :