Piétonne mortellement fauchée sur la chaussée de Haecht : Schaerbeek va demander une étude d’accidentologie

Ce mardi soir, une jeune femme de 28 ans est décédée à la chaussée d’Haecht après avoir été fauchée par une voiture. La commune de Schaerbeek, ayant appris cette triste nouvelle, prend cet accident très au sérieux. Elle a ordonné qu’une étude d’accidentologie soit menée par la zone de police.

« Une fois les résultats obtenus, nous demanderons les aménagements nécessaires à la Région afin qu’une telle situation ne se reproduise pas à l’avenir (éclairage, etc.) » explique Bernard Clerfayt Bourgmestre de Schaerbeek. En effet, la chaussée d’Haecht étant une voirie régionale, la commune ne peut prendre directement des mesures liées à son aménagement. Elle transmettra dès lors ses recommandations à la Région.
L’étude prendra en compte toutes les conditions de l’accident pour évaluer entre autres l’influence du revêtement de sol, de l’éclairage ou encore de la vitesse. Elle permettra éventuellement de recommander des travaux ou des aménagements pour améliorer la sécurité à cet endroit.

Le chauffeur n’était pas sous influence de l’alcool ou de drogue

Les services de secours ont tenté de réanimer la victime, Stéphanie Verbraekel (28 ans), mais cette dernière a succombé sur place à ses blessures. Le chauffeur du véhicule ne conduisait pas sous influence de l’alcool ou de stupéfiants et a été relaxé après audition. Divers devoirs d’enquête ont été exécutés afin de déterminer les circonstances de l’accident.

Une veillée d’hommage, pour en discuter

Ce soir, une veillée était organisée en hommage à la jeune femme décédée à la suite de cet accident par un collectif de riverains. Sur Facebook, on peut lire sur le lien de l’événement Rejoignez-nous ce vendredi à 18 h au 259 Chaussée de Haecht. Nous y déposerons des fleurs, des bougies et parlerons de la situation. Nous n’acceptons plus que des personnes en parfaite santé laissent la vie dans notre trafic. Nous demandons des mesures qui mettent fin à cette situation”. Les riverains dénoncent la vitesse toujours trop élevée à laquelle roulent les voitures sur cet axe.

Avec Belga 

  • Duplex de Martin Caulier 

Partager l'article

10 novembre 2017 - 18h10