Philippe Close et ses 21 mandats : « Je n’exercerai pas de mandats autres que ceux en rapport avec le projet de bourgmestre »

Le futur bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS) devrait donc remplacer officiellement Yvan Mayeur après le 26 juin prochain, date du prochain conseil communal de la ville de Bruxelles. On ne sait toutefois pas encore quel sera exactement la composition du futur collège communal, notamment au niveau des fonctions de certains échevins. Le départ d’Yvan Mayeur et le retrait du sp.a de la coalition risquent en effet de bouleverser les rôles de chacun pour la suite du mandat.

De nombreuses questions restent ainsi sans réponse, notamment concernant les nombreux mandats de Philippe Close. Certes, le candidat-bourgmestre à la ville de Bruxelles explique qu’il avait jusqu’à présent trois mandats rémunérés et qu’il quitte deux de ceux-ci, à savoir ceux de chef de groupe du PS et de député au Parlement bruxellois. Et pour ses autres mandats, principalement concernant des ASBL autour de l’événementiel ou des hôpitaux bruxellois ? « Je n’exercerai pas de mandats autres que ceux qui sont en rapport avec le projet de bourgmestre. (…) Je conserverai ceux en rapport avec mon mandat de bourgmestre », répond Philippe Close.

Le candidat-bourgmestre reste très vague quand on lui demande s’il quittera ces fameux mandats. « J’exerce une seule profession : celle de bourgmestre de Bruxelles », s’est-il borné à répondre aux journalistes présents dans la salle des mariages de l’hôtel de ville de Bruxelles. (Gr.I., photo Belga/Laurie Dieffembacq)

  • Images d’Anaïs Letiexhe et Martin Caulier

Partager l'article

09 juin 2017 - 17h19