facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Pesticides « tueurs d’abeilles » interdits à Bruxelles

abeille_hylaeus_punctatus_C_Hadel_GO_2014Après le glyphosate, le gouvernement bruxellois, sur proposition de la Ministre de l’Environnement, Célinez Fremault (CDH) interdit l’utilisation  à Bruxelles de pesticides contenant des néonicotinoïde ou du fipronil.
Les néonicotinoïdes sont une famille d’insecticides qui ont été mis sur le marché dans les années 90 et qui comprennent une petite dizaine de molécules, dont 5 autorisées en Europe. Le fipronil quant à lui est une molécule généralement assimilé aux néonicotinoïdes et qui est connu comme un pesticide dit « tueur d’abeille ».

Utilisées principalement en agriculture et en horticulture, les substances actives de ces pesticides sont systémiques, c’est-à-dire qu’ils circulent dans l’ensemble du végétal une fois entrées en contact avec celui-ci. Elles se retrouvent dans les feuilles, racines, fruits ou grains qui sont consommés mais aussi dans le pollen et le nectar que butinent les insectes pollinisateurs. On les retrouve également dans les plantes à proximité qui sont victimes de contamination. Ces insecticides neurotoxiques agissent sur le système nerveux central des insectes à la manière de la nicotines. Plusieurs études scientifiques ont mis en évidence la toxicité indirecte de ces insecticides sur les abeilles et bourdons en affectant la performance des colonie, affaiblissant le butinage et le couvain, augmentant la fragilité face aux maladies, aux parasites et autres pesticides.

De nombreux apiculteurs ont très tôt mis en cause ces molécules pour expliquer le syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles. Ces pesticides systémiques portent aussi gravement atteinte aux papillons, aux prédateurs d’insectes (oiseaux, souris, taupes, mulot, chauve-souris, ..) et aux agents fertilisants des sols comme les vers de terre.

De nombreuses questions se posent encore quant à leurs effets sur la santé humaine, notamment leur incidence potentielle sur le système nerveux en développement chez le fœtus et le jeune enfant. Au niveau européen, l’Autorité européenne de sécurité des aliments a identifié quatre molécules problématiques pour les abeilles et justifiant un moratoire : 3 nicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame, ainsi que le fipronil. La Commission européenne a dès lors très fortement restreint l’utilisation de ces 4 molécules, pour citer entre autre l’interdiction de pulvérisation lors de la période de floraison.

 

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

31 mars 2017 Le KCE recommande un système de financement qui favorise la chirurgie de jour

Le recours à la chirurgie de jour n’est pas favorisé par le mode de financement actuellement d’application, estime vendredi dans un communiqué le Centre fédéral d’expertise pour les soins de santé (KCE), qui recommande dès lors l’adoption d’un syst lire plus

Belga

31 mars 2017 Publifin – Onze et non douze administrateurs au sein du Conseil d'Administration

A une large majorité, l’ordre du jour de l’Assemblée Générale (AG) extraordinaire de l’intercommunale Publifin a été approuvé jeudi soir. Le Conseil d’Administration (CA) se compose désormais de onze administrateurs, dont dix nouveaux sachant q lire plus

Belga

31 mars 2017 Assassinat Kim : retour de neuf Malaisiens libérés par Pyongyang

Neuf Malaisiens libérés par Pyongyang après l’accord ayant mis fin à la crise diplomatique provoquée par l’assassinat à l’aéroport de Kuala Lumpur de Kim Jong-Nam, demi-frère du leader nord-coréen, sont rentrés vendredi dans leur lire plus

Belga

31 mars 2017 Conflit en Syrie – L'opposition refuse tout "rôle" à Assad

L’opposition syrienne au régime de Damas a indiqué jeudi qu’elle refusait tout « rôle » actuel ou futur pour Bachar al-Assad, au moment où la nouvelle administration américaine a annoncé que le départ du président syrien n’était « plus une p lire plus

Belga

31 mars 2017 Venezuela: critiques internationales du président Maduro, accusé de "coup d'Etat"

Une pluie de critiques internationales s’est abattue jeudi sur le président Nicolas Maduro, accusé de « coup d’Etat » au Venezuela après la décision de la Cour suprême, réputée proche du pouvoir, de faire main basse sur la prérogative du Parlement lire plus

Belga

30 mars 2017 Poutine soutient l'extrême droite pour diviser l'Europe

Le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans a estimé jeudi à Madrid que le président russe Vladimir Poutine soutenait l’extrême droite et avait reçu la française Marine Le Pen dans le but de diviser l’Europe pour l’affaiblir. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/