Peines de sûreté, recrutement de policiers : les mesures du gouvernement fédéral font débat

Lors d’un conseil des ministres extraordinaire organisé le week-end dernier à Val Duchesse, le gouvernement fédéral a annoncé une série de nouvelles mesures en matière pénale. Les crimes les plus graves pourront notamment faire l’objet d’une période de sûreté (une période minimale de détention) décidée par le juge qui prononce la condamnation initiale, sans que le tribunal d’application des peines ne puisse revenir sur cette décision. La police fédérale est également concernée avec la création d’un corps de sécurité spécifique pour la surveillance des bâtiments sensibles, et le recrutement de nouveaux agents.

Ces dernières mesures fédérales font toutefois débat, notamment parmi les acteurs de la justice et de la police fédérale.

  • Invités : Luc Hennart (président du Tribunal de première instance de Bruxelles), Betty Masure (syndicat CGSP Police) et Gautier Calomne (député fédéral MR).

Partager l'article

16 mai 2017 - 19h09