Passe d’armes entre Alain Maron et Benoît Cerexhe : “Vous savez comment font les orangs-outans ?”

La conférence de presse suivant la première réunion de la commission d’enquête parlementaire sur le Samusocial a été pour le moins mouvementée. En cause : les discussions autour d’une future majorité régionale suite à la décision du cdH de lâcher le PS dans les différents gouvernements francophones. Durant cette conférence de presse, les députés bruxellois ont en effet appris que le président du cdH Benoît Lutgen souhaitait rencontrer les présidents de DéFI, d’Ecolo et du MR durant ces deux prochains jours. Et qu’Ecolo et DéFI avaient déjà refusé un tel calendrier.

Alain Maron, député bruxellois chez Ecolo, a commenté cette nouvelle sortie du cdH et la décision de ses co-présidents de refuser l’agenda des humanistes : Vous savez comment font les orangs-outans pour passer d’un arbre à l’autre ? Ils ne lâchent la branche qu’ils tiennent seulement quand ils ont la suivante en main pour avancer dans la forêt. Force est de constater que Mr Lutgen n’a pas fait comme ça et qu’il a lâché une branche sans avoir encore saisi la suivante. Je pense que Mr Lutgen est à terre et qu’il espère remonter à l’arbre d’une manière ou d’une autre. Mais Ecolo ne sera pas la liane permettant de faire remonter Mr Lutgen”.

Ce à quoi Benoît Cerexhe, chef de groupe cdH au Parlement bruxellois, répond : “Je constate qu’Ecolo n’a même pas envie de se mettre autour de la table pour tenter ce projet. Je le regrette et j’espère qu’on pourra avancer avec d’autres partenaires”.

Les négociations s’annoncent donc difficiles entre le cdH et Ecolo…

  • Interview de Michel Geyer.

Partager l'article

20 juin 2017 - 17h18