Pascale Peraïta ne s’est pas présentée au Samusocial depuis sa démission du CPAS

CommissairesL’ex-présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles Pascale Peraïta ne s’est pas présentée mardi au Samusocial où elle avait demandé un congé sans solde, en tant que directrice, lors de son accession à la présidence du CPAS en 2013, a affirmé Mme Tina Martens, commissaire du gouvernement bruxellois, auditionnée, aux côtés de sa collègue Sandrine Cnapelinckx par la commission d’enquête sur le Samusocial.

“Mme Peraïta ne s’est pas présentée au Samusocial et n’y a pas déposé de certificat”, a répondu Mme Martens au chef du groupe cdH Benoît Cerexhe, qui lui posait très précisément, en s’en inquiétant, la question de savoir si l’ex-présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles avait repris le travail au Samusocial, au lendemain de l’accession d’Ahmed El Ktibi, à la présidence du CPAS. Plusieurs membres de la commission se sont inquiétés des suites des relations contractuelles entre Mme Peraïta et le Samusocial. D’après la commissaire du gouvernement, les règles de droit doivent s’appliquer. Cela veut dire que le contrat de travail existe toujours. En la matière, les membres de l’Assemblée générale du Samusocial doivent prendre une décision. Le sujet sera sur la table des ministres du gouvernement bruxellois, sous leur casquette de collège de la Commission Communautaire Commune, jeudi.

Continuez de suivre la commission d’enquête en live sur notre site: ici (avec Belga)

Partager l'article

27 juin 2017 - 17h12