Pascale Peraïta aurait tenté de faire bénéficier sa mère d’une couverture santé à laquelle elle n’avait pas droit

pascaleperaita_belga

Entendue ce mardi après-midi par la Commission d’enquête parlementaire sur l’ASBL Samusocial, Pascale Peraïta doit faire face à de nouvelles accusations. Selon RTL Info, l’ancienne présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles aurait tenté de faire bénéficier sa maman d’une couverture santé à laquelle elle n’a pas droit. Ce système, dit de carte rouge, est appliqué aux contractuels, statutaires et conseillers communaux bruxellois.

Pascale Peraïta a ainsi fait la demande pour que sa mère atteinte d’un cancer et vivant en Espagne soit faussement domiciliée à Bruxelles afin qu’elle puisse être soignée en Belgique à moindre frais. Cette demande a toutefois été refusée.

Un nouveau scandale autour de l’administratrice-déléguée du Samusocial, interrogée ce mardi sur ses émoluments au sein de l’ASBL bruxelloise. (photo Belga)

Trouvez un emploi avec Stepstone :