Pascale Peraïta annonce qu’elle démissionne de son poste de présidente du CPAS de Bruxelles

peraita

Impliquée dans le scandale autour des rémunérations des administrateurs de l’ASBL Samusocial, Pascale Peraïta a annoncé qu’elle va démissionner de son poste de présidente du CPAS de la ville de Bruxelles.

Elle prend ainsi cette décision quelques heures après l’annonce d’Yvan Mayeur de sa démission du poste de bourgmestre de Bruxelles. Ce dernier était également impliqué dans l’affaire autour du Samusocial.

La démission de Pascale Peraïta est en lien direct avec le dossier de la gestion du Samusocial, au sein duquel celle-ci fut très active depuis plusieurs années, et en particulier avec l’attribution de jetons de présence aux membres du conseil d’administration, mais surtout du bureau dont elle faisait partie. A ce titre, M. Peraïta à perçu l’an dernier plus de 17.000 euros, selon les commissaires du gouvernement bruxellois, sur une base qui semble avoir été en réalité forfaitaire – à peu près la même somme chaque mois- d’autant qu’il n’ont trouvé de trace (ordres du jour, p-v.) des réunions auxquelles son censés se rapporter les jetons.  (avec Belga)

Trouvez un emploi avec Stepstone :