facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Le SLFP se distancie de l’appel à la grève et voit le 31 mai comme un « rendez-vous manqué »

GREVE_GENERALELe syndicat libre de la fonction publique (SLFP) a indiqué vendredi se distancier du mot d’ordre de grève dans les services publics décrété par la CGSP wallonne et voir la manifestation du 31 mai à Bruxelles comme un « rendez-vous manqué », alors que l’évènement prend une tournure différente de ce qui avait été convenu au départ entre les syndicats, selon le syndicat libéral.

Dans un communiqué, le SLFP rappelle qu’il s’était inscrit « pleinement » dans la démarche du front commun syndical des services publics visant à organiser une manifestation de masse le 31 mai à Bruxelles « contre les mesures prises par les gouvernements à l’encontre des services publics. » Le syndicat constate toutefois que la grève, décidée par ses « collègues cheminots des autres organisations syndicales », « hypothèque grandement l’organisation de cette action qui se voulait un signal fort à tous les décideurs ».

En outre, plusieurs manifestations sont finalement prévues ce même 31 mai dans d’autres villes du pays par la CGSP et son pendant flamand, l’ACOD. Pour le SLFP, qui a mobilisé ses affiliés le 24 mai à prendre part aux actions en front commun interprofessionnel, cette dispersion ne correspond pas à l’idée de départ qui était de faire une manifestation de masse en front commun à Bruxelles pour la défense des services publics.

Tout en réaffirmant son opposition aux mesures prises par les gouvernements « quels qu’ils soient », le SFLP ajoute qu’il se distancie du mot d’ordre de grève lancé par l’interrégionale wallonne de la CGSP afin de faire tomber le gouvernement fédéral. « Faire cavalier seul dans son combat pour défendre les services publics alimente le jeu de nos détracteurs. Des mauvaises langues ne manqueront pas de donner à ces actions une connotation communautaire, un jeu auquel le SLFP ne veut pas participer », affirme encore le syndicat, qui estime que la grève générale est « l’arme ultime » et regrette, notamment, les perturbations dans l’organisation des établissements scolaires en période d’examens. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 juillet 2017 HBO commande une nouvelle série aux réalisateurs de "Game of Thrones"

La chaîne américaine HBO a commandé une nouvelle série aux réalisateurs de « Game of Thrones », David Benioff et Dan B. Weiss. Cette nouvelle série, baptisée « Confederate », emmènera le spectateur dans un passé alternatif dans lequel les Eta lire plus

Belga

20 juillet 2017 Le gouvernement wallon rétablit le versement direct aux communes de la redevance voirie

Le gouvernement wallon a modifié jeudi, à l’avantage des communes, des règles concernant la redevance due à ces dernières par les gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) de gaz et d’électricité, comme l’avait recommandé la commiss lire plus

Belga

20 juillet 2017 Service minimum SNCB: le projet de loi approuvé en 2e lecture

Le conseil des ministres a approuvé jeudi en deuxième lecture l’avant-projet de loi visant à assurer un service minimum dans les chemins de fer en cas de grève. Le texte instaure par mémoire un mécanisme de déclaration d’intention préalable aux lire plus

Belga

20 juillet 2017 Jean-Claude Logé ne peut pas diffuser son dernier livre

Le tribunal civil de Bruxelles a confirmé ce jeudi en référé l’interdiction de diffuser le livre « Systemafric » de l’ancien homme d’affaires Jean-Claude Logé, a indiqué l’avocat de son ex-épouse, Me Bruno Moulinasse. L’ordonnance interdit, sous peine d lire plus

Belga

20 juillet 2017 Le couple royal et Zuhal Demir inaugurent les expositions d'été au Palais

« Ciel! », « A votre santé! » et « Karel van Vlaanderen, Prince, Régent, Artiste » ont reçu jeudi comme premiers visiteurs le roi Philippe, la reine Mathilde et la secrétaire d’État à la Politique scientifique, Zuhal Demir (N-VA). Les trois expositions, autour du lire plus

Belga

20 juillet 2017 La culture du fritkot reconnue au patrimoine immatériel de la Belgique

Les ministres de la Culture et de l’Agriculture des entités fédérées ont tenu jeudi à l’Atomium la session académique liée à la reconnaissance de la culture du fritkot belge au patrimoine immatériel de la Belgique. Une procédure lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/