Olivier Maingain : « Je souhaite qu’on se mette autour de la table d’ici la fin de la semaine »

Une extrême discrétion régnait mardi aux sièges du MR et du cdH au lendemain des propositions du président de DéFI, Olivier Maingain, à propos de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pas de commentaire, disait-on chez les centristes tandis que les libéraux indiquaient que les propositions étaient en cours d’analyse. Olivier Maingain, quant à lui, souhaiterait connaître les formations intéressées avant la fin de la semaine, comme il l’a confié dans L’Interview.

Sur notre plateau, face à Michel Geyer, le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert Olivier Maingain (DéFI) explique notamment qu’il aimerait qu’un gouvernement d’union francophone en Fédération Wallonie-Bruxelles, avec les partis au pouvoir en Wallonie et à Bruxelles, devienne une réalité à l’avenir.

« Je commence à recevoir des réponses, je ne vais pas les détailler, mais je souhaiterais que d’ici à la fin de la semaine (…) l’on dise si l’on accepte de se mettre autour de la table pour parler de ce que l’on pourrait faire, tous partis francophones réunis si possible, ou un certain nombre à tout le moins », a-t-il commenté, soulignant que ses propositions n’étaient pas à prendre ou à laisser.

Partager l'article

22 août 2017 - 19h43