Œufs au Fipronil : un numéro vert et des mesures de précaution mis en place

ducarme-91213285-full

Le gouvernement fédéral a annoncé mardi une série de mesures “complémentaires de précaution” à la suite d’un dépassement du seuil de sécurité européen découvert sur un échantillon d’œufs contaminés au fipronil, dont le rappel immédiat de tous les œufs douteux et la mise à disposition d’un numéro vert pour permettre à la population de poser des questions.

À la suite de la communication de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) sur un dépassement du seuil de sécurité européen lors d’une contre-expertise réalisée sur un échantillon d’œufs d’une entreprise bloquée, les ministres de l’Agriculture et de la Santé publique, Denis Ducarme et Maggie De Block, ont demandé, en concertation avec le Premier ministre Charles Michel, et le ministre de la Protection des consommateurs, Kris Peeters, des mesures complémentaires à l’Afsca, ont-ils indiqué dans un communiqué.

Parmi les mesures demandées figurent le “blocage de toutes les exploitations de poules pondeuses” dont les analyses des œufs ont été faites par le même laboratoire contredit par la contre-expertise, un rappel “sur le champ” de tous les œufs des entreprises testées par ce laboratoire, une vérification des résultats de cette contre-expertise, un renforcement du contrôle et du monitoring de l’ensemble de la filière des poules pondeuses et de la reproduction par l’Afsca ainsi que la publication des numéros des lots de tous les œufs concernés par le rappel.

Belga, photo Belga

Partager l'article

08 août 2017 - 18h00