facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Nuisances des avions : « presque tous les avions risquent d’avoir une amende », prédit le CEO de Brussels Airport

avionsBeaucoup d’avions atterissant ou décollant de Brussels Airport et survolant la capitale risquent d’écoper d’une amende en raison des nuisances sonores qu’ils créent et qui dépassent les normes fixées par la Région bruxelloise, a affirmé mercredi soir son CEO Arnaud Feist lors de la réception de nouvel an de l’aéroport. Cela concerne tant les Boeing 747, surtout utilisés par les compagnies cargo, que les modèles A320 de Brussels Airlines ou Dreamliner, auxquels ont recours les tour-opérateurs belges Thomas Cook ou TUIfly.

 

Le dossier des nuisances sonores sera sur la table du prochain Comité de concertation, qui aura lieu le 25 janvier. Le gouvernement flamand a en effet déclenché une procédure en conflit d’intérêts contre la décision du gouvernement bruxellois de ne plus accorder en 2017 de marge de tolérance sur les normes de bruit. Arnaud Feist demande un report de l’entrée en vigueur de la fin de la tolérance. Mais ses contacts avec les responsables politiques bruxellois sont pour ainsi dire inexistants, déplore-t-il. Si aucun accord en la matière n’intervient, les amendes commenceront à tomber à la fin du mois de février. Brussels Airport craint dès lors que de nombreuses compagnies cargo délaissent l’aéroport, mettant en danger un millier d’emplois au moins. Selon le CEO, 25% de l’activité est menacée et plusieurs de ces compagnies, qui utilisent de bruyants Boeing 747 dépassant les normes, se renseignent déjà sur les possibilités de délocalisation. « Il n’est pas minuit moins cinq mais cinq minutes après minuit« , résume Arnaud Feist. Certains vols passagers survolant la capitale entre 6h et 7h sont également dans le viseur. Les Airbus A320 ou le Dreamliner dépassent en effet également les normes, ce qui affecterait des compagnies telles que Brussels Airlines, Thomas Coook, Ryanair ou encore TUIfly. Arnaud Feist appelle en outre à une stabilité juridique autour de son outil de travail et enjoint à ce qu’une loi sur les routes aériennes voie le jour. « Il faut une législation cohérente et une loi aérienne stable, avec une attention pour un équilibre entre les intérêts économiques et ceux des riverains. » (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 mai 2017 Les "mauvais" Allemands? Rien de méchant, selon Juncker

La charge du président américain Donald Trump contre la politique commerciale des « mauvais » Allemands, révélée par l’hebdomadaire Der Spiegel, n’était pas aussi « agressive », a assuré vendredi le président de la Commission européenne Jean lire plus

Belga

26 mai 2017 Dieudonné comparaîtra le 7 juin prochain devant la Cour de cassation

L’humoriste français controversé Dieudonné s’est pourvu en cassation contre l’arrêt de la cour d’appel de Liège qui le condamne à deux mois de prison ferme. Il avait été sanctionné pour avoir tenu des propos antisémites et r lire plus

Belga

26 mai 2017 Au Chili, Natalia cuisine avec du cannabis

Le cannabis comme ingrédient de cuisine inattendu, tel est le pari d’une chef argentine au Chili, qui mise sur ses vertus thérapeutiques pour agrémenter des salades, des gâteaux au chocolat ou des jus de fruits. Natalia Revelant, spécialisée en gastronomie v lire plus

Belga

26 mai 2017 Nadine Sierra, une nouvelle tête d'affiche à l'opéra

Elle fait partie des jeunes talents dont les directeurs d’opéra parlent comme des « stars de demain »: à 29 ans, la jeune Américaine Nadine Sierra se lance dans une « saison française » avec « Rigoletto » à l’Opéra de Paris puis aux Chorégies d’Orange en ju lire plus

Belga

26 mai 2017 Michel Sardou annonce qu'il va arrêter de chanter

Michel Sardou, l’un des plus gros vendeurs de disques de la chanson française, va se lancer dans une dernière tournée et sortira en octobre un 26e et ultime album, avant de se consacrer au théâtre, assure-t-il vendredi dans un entretien au Parisien. « J’arrête lire plus

Belga

26 mai 2017 David Goffin contre un qualifié, Steve Darcis face à Milos Raonic, sixième joueur mondial

David Goffin sera opposé à un qualifié au premier tour de Roland-Garros dont le tirage au sort a été effectué vendredi. Steve Darcis aura face à lui le Canadien Milos Raonic, sixième joueur mondial. Goffin, onzième joueur mondial, est la lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/