Négociations avec le cdH : le MR dément vouloir la peau du décret Inscriptions

20151021 - BRUSSELS, BELGIUM: MR's Francoise Bertieaux pictured during a plenary session of the parliament of the Federation Wallonia Brussels (Federation Wallonie Bruxelles - Federatie Wallonie Brussel) in Brussels, Wednesday 21 October 2015. BELGA PHOTO JASPER JACOBS

La cheffe de groupe MR au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Françoise Bertieaux, a démenti mercredi l’exigence d’une refonte, voire d’une suppression pure et simple, du décret Inscriptions lors des négociations en vue de constituer une éventuelle nouvelle majorité avec le cdH.

« C’est une cornichonnerie! », assure la députée bruxelloise interrogée par Belga suite à des informations en ce sens publiées dans la presse. Selon elle, les discussions avec le parti centriste sont bien loin d’être à un stade aussi avancé. De plus, avant de toucher au décret Inscriptions, il conviendrait d’élaborer préalablement un cadastre des élèves afin d’avoir une vue claire sur le pic démographique -et donc des besoins en places- à Bruxelles, mais aussi dans certains régions de Wallonie, selon elle.

Dans l’opposition depuis 2004 en Fédération, le MR a toujours combattu le décret Inscriptions, adopté il y a une dizaine d’années déjà en vue d’objectiver les inscriptions en première année du secondaire, et assurer une plus grande mixité sociale dans les écoles. (Belga, photo Belga/Jasper Jacobs)