MR et cdH négocieront la formation des gouvernements régionaux ce vendredi : « La porte reste ouverte »

Le cdH et le MR se verront vendredi dès 9h30 au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour entamer des discussions en vue d’élaborer un projet pour les trois entités : la Wallonie, Bruxelles et la Fédération Wallonie-Bruxelles, ont annoncé les présidents Benoît Lutgen et Olivier Chastel. La porte des négociations reste ouverte à Ecolo et DéFI, affirment les deux présidents.

« Il est temps de pouvoir passer à une séquence nouvelle pour l’ensemble des entités: à Bruxelles, en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, avec une porte qui reste largement ouverte », a déclaré M. Lutgen.  « Nous voulons nous mettre au travail en pensant aux trois entités ensemble, et la porte reste ouverte. Nous le disons, nous le répétons: si Ecolo et DéFI veulent à un moment donné faire un bout de chemin et se rendre compte du travail que nous réalisons, nous sommes ouverts à la discussion », a renchéri le président du MR, Olivier Chastel.

Le MR et le cdH ne peuvent constituer une nouvelle majorité qu’en Région wallonne. À Bruxelles et à la Fédération Wallonie-Bruxelles, le soutien d’Ecolo et/ou de DéFI est indispensable. Les deux partis ne souhaitent toutefois pas se concentrer sur la seule Wallonie. « On veut pouvoir avancer sur un projet francophone global et montrer à ceux qui pourraient nous rejoindre demain que l’on travaille de concert sur les trois entités », a souligné M. Chastel. (Gr.I. avec Belga, photo BX1)

  • Images de Valérie Leclercq et Thierry Dubocquet.